NBA – Comment le Heat peut récupérer Bradley Beal

Bradley Beal Raptors
DR

Dans une saison amputée de 10 rencontres, les franchises n’ont pas vraiment le temps pour un faux départ. C’est la raison pour laquelle le Heat risque de devoir faire bouger les choses s’ils ne veulent pas être lâchés dans la course à l’avantage du terrain. Faire venir Bradley Beal serait une solution idéale pour rebondir.

Publicité

Quand la ligue a annoncé que l’intersaison serait la plus courte de l’histoire, tous les yeux se sont tournés vers les Lakers, champions, et amenés par le vieillissant mais toujours excellent LeBron James. En fait, les joueurs du Heat n’ont que rarement été mentionnés, et pourtant en ce début de saison, ce sont bien eux qui souffrent le plus.

On les avait quitté sûrs d’eux dans la bulle, avec un Jimmy Butler en ébullition, et surtout une défense intense qui ne laissait pas le moindre répit à ses adversaires… La situation a bien changé en quelques mois, notamment pour Buckets, qui tourne seulement à 13.8 points de moyenne par rencontre, soit 6 de moins que la saison passée.

Publicité

Avec un bilan de 3 victoires pour 4 défaites la situation n’est pas encore hors de contrôle, mais il semble assez clair qu’un peu d’aide ne serait pas de trop pour Erik Spoelstra. Voici donc une idée de trade qui pourrait faire atterrir Bradley Beal en Floride, ce qui soulagerait énormément Jimmy Butler et Bam Adebayo.



Heat reçoit : Bradley Beal

Wizards reçoivent : Tyler Herro, Andre Iguodala, Kelly Olynyk, plusieurs choix de draft

Publicité




Après une incroyable campagne de playoffs, Tyler Herro est encore vu comme l’un des meilleurs prospects de la ligue, et Washington serait sans doute ravi de l’accueillir. Il est de plus en plus à l’aise à la création, mais ne ferait pas trop d’ombre à Russell Westbrook, officiellement patron de ces Wizards nouvelle version. Le contrat d’Andre Iguodala serait aussi une bonne chose pour monter un autre échange.

À Miami, Bradley Beal répondrait à un besoin vital : marquer des paniers. Bam Adebayo est pour l’instant le leader dans le domaine avec 18.6 points par match, mais derrière, c’est plus compliqué… La preuve, le second meilleur marqueur est Goran Dragic, remplaçant, avec seulement 13.9 unités. Il faudra bien plus pour espérer retrouver les Finales, et l’arrière remplirait ce rôle à la perfection.

Publicité

Rien n’oblige le Heat à effectuer des mouvements dans son effectif, mais la fébrilité offensive est préoccupante. Avec Bradley Beal, bien seul à Washington, Miami passerait un cap dans son jeu, et ses résultats.

Feed NBA 24/24