NBA – LeBron remercie les deux Lakers qui lui ont rendu sa liberté

lebron s'exprime sur son tir face aux pelicans
Sports Illustrated (DR)

Champion en titre et MVP des Finales la saison dernière, LeBron James continue de dominer la ligue du haut de ses 36 ans. Pour ce nouvel exercice, le King explique cependant avoir retrouvé une certaine liberté grâce à deux de ses coéquipiers. Explications.

Publicité

Ces dernières années, LeBron James a fait évoluer son jeu pour rester au meilleur niveau. Depuis son arrivée au Lakers, il est par exemple souvent utilisé comme un meneur en s’appuyant de plus en plus sur sa qualité de passe et son excellente vision du jeu. Un changement lui a même permis d’être le meilleur passeur de la ligue la saison dernière.

Même si le King a toujours été beaucoup utilisé balle en main sur l’aile, ce changement marqué de poste a permis de faire profiter ses coéquipiers de ses qualités de playmaking, en positionnant plusieurs shooteurs autour de lui. Certes, le résultat a porté ses fruits, mais les années passent et le quadruple MVP a besoin de laisser d’autres joueurs porter le ballon.

Publicité

Heureusement pour lui, les Lakers ont fait de très bons choix à l’intersaison en ajoutant deux playmakers au roster : Dennis Schröder et Marc Gasol (même si ce dernier n’est pas du goût d’un ancien coéquipier de LeBron). Avec des nouveaux joueurs qui savent faire les bons choix balle en main, le King s’est surpris à jouer d’une manière… à laquelle il n’était plus du tout habituée ! Il explique ce changement à Jovan Buha de The Athletic.



Cette année, grâce à Marc Gasol et Dennis Schröder, j’ai la possibilité de jouer davantage sans le ballon, je peux bouger sans la balle, couper derrière la défense. C’est quelque chose que je n’ai pas pu faire ces dernières années, donc je peux revenir à ça, en utilisant mes qualités de « receveur », comme j’aime souvent y faire allusion.

Publicité

Une nouveauté pour les Lakers qui peuvent désormais profiter de plusieurs créateurs balle en main, les options offertes par Schröder et Gasol permettent à Frank Vogel de varier ses rotations et ses plans de jeu. L’Allemand est un meneur confirmé, redoutable en pénétration, tandis que l’Espagnol est un des meilleurs au poste d’ailier-fort, très intelligent et donc redoutable dans la raquette.

Pourtant, jusqu’à présent, le ratio d’utilisation (usage rate) du King reste très élevé : le numéro 23 étant toujours la première option des Angelinos à la création. Mais ces nouvelles armes offensives aideront les champions en titre à faire souffler leur leader. Judicieux, car même si son physique reste exceptionnel, LeBron James n’a plus 20 ans !

Publicité

LeBron James retrouve le plaisir de trouver des décalages sans la balle dans les mains. Une nouveauté qui feront des Lakers une équipe encore plus dure à défendre en playoffs.

Les dernières actualités