NBA – Steph Curry se souvient du jour de la mort de Kobe Bryant

stephen curry et kobe bryant
(DR)

Enfant des années ’90-2000, Stephen Curry a comme beaucoup grandi devant les exploits de Kobe Bryant. Alors qu’il s’apprête à affronter les Lakers, le meneur star a longuement évoqué l’icône de la franchise, et plus spécifiquement sa disparition.

Publicité

À peine âgé de 8 ans, il a pu suivre ses premiers exploits dans la ligue en tant que rookie fougueux et inexpérimenté. 20 ans plus tard, il l’affrontait avec un titre de champion à son actif. Le lien qui unissait Stephen Curry à Kobe Bryant a longtemps été celui d’un fan admiratif devant une superstar, avant de se transformer en rivalité bon enfant sur les parquets.

Témoin privilégié de l’excellence du Mamba, le meneur des Warriors avait été l’un des premiers joueurs à réagir à son décès, le 26 janvier dernier. Tandis que le premier anniversaire de cette tragédie se profile, et que Golden State est sur le point d’affronter les Lakers, il est donc revenu sur cette journée si particulière pour la sphère NBA.

Publicité

Je me souviendrai de ce jour toute ma vie. Je me rétablissais d’une blessure, mais j’ai pu participer à l’entrainement ce jour-là. Et j’ai pu voir le body language des joueurs sur le côté changer immédiatement. L’entrainement s’est juste arrêté, en quelque sorte.

À l’image de l’immense majorité de la communauté de la ligue, les Dubs et leur leader ont eu besoin de plusieurs secondes pour prendre conscience de la terrible nouvelle. Après cela, leurs esprits n’étaient logiquement plus tournés vers leur séance, et leurs cœurs bien trop lourds pour la poursuivre. Curry se souvient des émotions qui ont traversé le roster.

Publicité

Beaucoup de réflexion, de tristesse. C’était un moment bouleversant, c’est certain. On ne voulait pas croire que c’était vrai. Ça a été un jour difficile pour le monde entier, et pour toute la planète basket.

Le deuil de la ligue s’est d’ailleurs prolongé ses les jours suivants, et notamment jusqu’au 9 février, date de derby entre Lakers et Warriors.



Blessé, le Chef s’était pointé au Chase Center avec un maillot de Kobe sur le dos, et avait pu révéler l’image de modèle que ce dernier avait à ses yeux. Aujourd’hui encore, il peine à digérer sa mort.

C’est irréel. C’est toujours délicat d’y penser. On ne croirait pas que c’est arrivé il y a un an.

Publicité

Le souvenir de Vino devrait toujours être bien présent la nuit prochaine dans la mémoire de Curry, qui sera opposé aux Lakers dans une rencontre au sommet. Dans le cadre de la conférence de presse d’avant-match, le double MVP a pu de nouveau exprimer tout le bien qu’il pensait de son aîné, et rappeler la réputation emblématique qu’il pouvait avoir.

Il était le Jordan de notre génération en ce qui concerne les moves iconiques, les isolations, les fadeaways, les game-winners. Il y a même quelque chose dans son nom qui fait qu’il sonne bien quand vous faites un compte à rebours : « Trois, deux, un » et que vous criez : « Kobe ! » une fois que vous mettez votre tir.

Publicité

On s’en doute, Baby Face aura a cœur de rendre hommage à la légende disparue sur ce match, le premier pour lui face aux Angelinos depuis l’accident mortel de Bryant. Il sait ce qui lui reste à faire pour faire honneur à ce dernier, à savoir prendre feu comme il en avait l’habitude, et faire preuve d’une compétitivité à toute épreuve face aux meilleurs.

L’émotion encore palpable dans ses paroles, Stephen Curry débarquera au Staples Center avec la ferme intention de briller. C’est en tout cas à coup sûr ce qu’attendrait de lui Kobe Bryant.

Les dernières actualités