NBA – Pourquoi les Warriors souhaitent le malheur d’une franchise de l’Ouest

« Les Warriors n'ont aucune chance d'aller en playoffs » NBA
(DR)

S’ils visent évidemment le haut de la conférence Ouest d’un point de vue personnel, les Warriors gardent aussi un œil sur le bas du classement, et plus particulièrement sur une équipe… qu’ils espèrent voir sombrer.

Publicité

Après avoir fortement congratulé son équipe suite à la victoire face aux Spurs, dans la nuit de mercredi à jeudi, Steve Kerr a dû rapidement changer de discours dans les vestiaires. En back-to-back, les Warriors ont en effet dû s’incliner sur leur parquet contre les Knicks. Un résultat regrettable, qui les a conduits à une rétrogradation au classement.

Sans même jouer, les Grizzlies ont ainsi récupéré la 6ème place qu’occupait Golden State il y a encore quelques heures. Ces derniers restent malgré tout dans la zone qualificative pour les playoffs grâce à leur bilan de 8-7, suffisant pour apparaitre au 7ème rang de l’Ouest. L’objectif principal de la saison est donc toujours à leur portée.

Publicité

Un autre de leurs buts, annexe cette fois-ci, est lui aussi en bonne voie pour être atteint. Et pourtant… il ne dépend pas d’eux. S’ils se focalisent avant tout sur leurs propres résultats, Stephen Curry et ses partenaires surveillent également ceux d’une autre franchise de la conférence, bien moins en réussite : les Timberwolves.

Ces derniers sortent d’une 10ème défaite en 13 rencontres jouées, et ont encore affiché leurs énormes limites face au Magic. Avec un tel bilan, ils figurent fort logiquement à la dernière place de l’Ouest, et ne se voient surpassés dans la médiocrité que par les Pistons à l’échelle de la ligue. La saison s’annonce donc longue pour Minnesota, ce qui réjouit les Dubs.

Publicité

Ces derniers, dans le cadre du trade Andrew Wiggins – D’Angelo Russell, ont récupéré le first-round pick 2021 de Minny. La protection Top 3 qu’il possède laisse malgré tout une chance aux Wolves de bien figurer lors de la prochaine Draft. Cette 15ème place a donc tout de la bonne affaire pour eux, puisqu’elle leur offre de meilleures chances d’atterrir dans le Top 3.



À l’issue de la saison, la probabilité que les 3 pires équipes de la ligue obtiennent l’un des 3 meilleurs choix de la Draft sera de 40.1%, soit la plus grande possible. Au vu de leur départ raté cette saison, les coéquipiers de Karl-Anthony Towns auraient donc tout intérêt à continuer d’empiler les défaites pour bien figurer dans le board.

Publicité

Paradoxalement, c’est aussi ce que doivent souhaiter les Warriors. Pas besoin d’être doué en mathématiques pour déduire que le pick des Wolves aura 59.9% de chance d’atterrir en dehors du Top 3 dans ce scénario. Or, s’ils terminent leur année avec le pire bilan de la ligue, ils obtiendront dans le pire des cas le 5ème choix de la Draft.

S’ils finissent avec l’avant-dernier bilan, ils apparaitraient alors forcément dans le Top 6 de la Loterie, et ainsi de suite. Mais s’ils terminent par exemple avec le 6ème pire bilan, la probabilité pour que leur pick atterrisse entre la 6ème et la 10ème place serait de 62.77%. Golden State a donc plus de chances de récupérer une bonne position à la Draft si Minnesota sombre.

Publicité

Vous l’aurez compris, les deux franchises gagneraient donc à voir Minny conclure son exercice à l’une des 3 dernières places de la ligue. Finalement, seul Ryan Saunders, le coach de Minneapolis, pourrait regretter un tel cas de figure, puisque son poste s’en verrait menacé. La Dub Nation, elle, va donc devoir guetter les résultats d’une autre équipe que la leur.

Pour vivre une fin de saison idyllique, les Warriors savent donc ce qui leur reste à faire : bien figurer en playoffs, et provoquer la chance en cas déchéance des Timberwolves.

Draft Golden State Warriors Minnesota Timberwolves NBA 24/24

Les dernières actualités