NBA – LeBron refuse ouvertement un gros compliment aux Nets !

Les deux superstars NBA des Brooklyn Nets, Kevin Durant et Kyrie Irving (gauche), tout sourire, à l’inverse du leader des Los Angeles Lakers, LeBron James (droite)
Corey Sipkin / Brad Penner

Auteur d’un comeback improbable dans la nuit face aux Suns, les Nets continuent d’impressionner et de monter en régime. Coqueluche des médias et d’une partie des fans, les hommes de Steve Nash font tomber des records et monter leur hype… mais ne comptez pas sur LeBron James pour leur faire le compliment suprême.

Publicité

Les choses se mettent en place à Brooklyn. Avec un James Harden bien plus séduisant qu’à Houston et un collectif qui commence enfin à être huilé, les Nets empilent les succès et grimpent dans les standings de l’Est. Si leur héritage dépendra bien sûr de leurs succès ou non en playoffs, certains observateurs estiment déjà qu’il pourrait s’agir du Big Three le plus impressionnant de l’histoire.

Mieux (ou pire pour les adversaires), ce trio serait aux yeux de plusieurs analystes la force de frappe offensive la plus impressionnante de l’histoire de la NBA. Vrai ou faux ? LeBron James a donné son avis sur le sujet, un brin agacé.

Publicité

Interrogé par la presse dès la première question de son point médias après la victoire des Lakers, le King a habilement refusé d’adouber les Nets comme l’attaque la plus impressionnante de l’histoire de la ligue :



Journaliste : Toi qui étudies autant le jeu, quand tu vois la collection de talents qu’ont les Brooklyn Nets, y a-t-il une équipe dans l’histoire de la ligue à qui tu peux les comparer ? Qui a eu autant de force de frappe offensive ?

LeBron : Euh… A-t-on déjà oublié KD, Steph et Klay ?

Journaliste : C’était pas mauvais (rires).

LeBron : Alors voilà.

Publicité

Le Chosen One juge par les victoires et par les titres : les Warriors ont prouvé leur capacité à transformer cette puissance offensive en bagues – il est bien placé pour le savoir, il en a été la principale victime ! Les Nets, eux, n’ont encore évidemment rien gagné.

Certains verront aussi dans la réponse de LeBron une volonté de ne pas donner d’avantage psychologique à Brooklyn en cas d’éventuelles finales entre les deux franchises d’ici quelques mois. Expérimenté et malin, James veut mettre toutes les chances de son côté.

Publicité

La hype Nets au gré des records et des dingueries du Big Three ? LeBron tempère cash. Il en faudra plus pour que le King se mette à genou devant l’escouade de Kyrie, KD et Harden…

Feed NBA 24/24