NBA – Le drôle de compliment de Kevin Durant à LeBron James en 2015

L'accomplissement colossal que seuls KD et LeBron partagent
(DR)

Comme toute superstar, Kevin Durant peut compter sur un bel ego, qu’il n’abandonne que rarement pour flatter un de ses rivaux. C’est pourtant ce qu’il a fait suite à sa saison MVP, préférant LeBron James à lui dans un débat bien particulier.

Publicité

Difficile pour des joueurs de se retrouver à 3 reprises en Finales NBA, dont 2 consécutives, sans voir des soupçons de rivalité s’installer. D’autant plus lorsqu’il s’agit de deux des plus grandes stars de leur génération. Adversaires lors de la confrontation Thunder-Heat de 2012, puis Warriors-Cavaliers en 2017 et 2018, LeBron James et Kevin Durant ont évidemment vu ces soupçons apparaître.

Et pourtant, les deux MVP nourrissent le plus grand respect envers l’un l’autre, et ce, depuis toujours. Lucide devant le talent du Slime Reaper, LBJ ne rate jamais une occasion de louer ses compétences. Idem pour KD, qui avait par exemple en 2014 adressé un gros compliment au King dans le Tonight Show de Jimmy Fallon. Ou plutôt… à son avatar 2K.

Publicité



Jimmy Fallon : Est-ce que tu joues avec ton personnage sur 2K ?

Kevin Durant : Nan, ce serait un peu arrogant.

Jimmy Fallon : (Rires) Sérieux, tu dois jouer avec ton personnage ! Tu joues avec qui du coup ?

Kevin Durant : N’importe qui !

Jimmy Fallon : Dis-le moi. Tu joues avec qui ?

Kevin Durant : Ok, LeBron…

Publicité

Les amateurs de la célèbre simulation le savent, choisir entre Durant et LeBron dans le jeu a tout du dilemme cornélien. Grâce à sa puissance et ses stats démentielles, le leader actuel des Lakers a tout du joueur indéfendable. Même constat pour la star des Nets, qui peut compter sur une taille et des attributs de shooting exceptionnels.

Visiblement, Durantula avait fait son choix sur l’édition 2K15, dont il apparaissait pourtant sur la jaquette. Le Chosen One reste une valeur sûre pour les gamers, et l’ancien du Thunder ne s’y trompait pas. Il reconnaissait donc incarner son bourreau des Finales 2012, non sans afficher une mine un peu honteuse.

Publicité

Au lieu de tenter de dominer ses potes sur 2K avec son propre personnage, Kevin Durant préférait la jouer modeste, et utiliser LeBron James pour prendre le dessus. Mieux valait gagner avec le King que perdre par pur narcissisme.

Feed NBA 24/24