Publicité

NBA – La stat où LeBron ridiculise les plus grandes légendes all-time

Kareem Abdul-Jabbar affirme que LeBron James serait très bon dans les années 80
(DR)

Toujours aussi dominant malgré ses 36 ans, LeBron James continue d’écrire l’histoire dans sa 18ème saison NBA. Il atteint même des sommets encore jamais vus pour un joueur de son âge, et de loin. Voici une liste des (grands) joueurs que LBJ met à l’amende dans un domaine bien précis.

Publicité

Le temps ne semble pas avoir d’emprise sur LeBron James. Champion et MVP des Finales à 35 ans l’an passé, le King continue sur sa lancée cette saison. Si sa blessure fin mars le met momentanément hors circuit, nul doute que l’ailier sera bientôt de retour, histoire d’être bien prêt pour les playoffs.

En attendant, l’ancien des Cavs et du Heat fait du neuf avec du vieux : parmi les favoris au titre du MVP avant sa blessure, James envoie du lourd, avec plus de 25 points, presque 8 rebonds et près de 8 passes de moyenne par match. Tout simplement hallucinant pour un joueur de son âge, qui plus est avec autant de responsabilités, son coéquipier Anthony Davis ayant loupé plus de la moitié de la saison (23 rencontres disputées sur 51).

Publicité

Si l’on se penche de plus près sur l’histoire, on se rend compte que la saison d’LBJ est tout simplement inégalée en matière de points marqués. Dans un article pour Fadeaway World, Ernesto Cova a ainsi listé les dix joueurs les plus productifs au scoring au cours de leur 18ème saison NBA. Le moins que l’on puisse dire, c’est que si les performances des neuf autres classés sont admirables, James évolue lui dans une toute autre catégorie :



  • N°1 : LeBron James 25.4 PPG
  • N°2 : Karl Malone – 20.6 PPG
  • N°3 : Dirk Nowitzki – 18.3 PPG
  • N°4 : Kareem Abdul-Jabbar – 17.5 PPG
  • N°5 : Moses Malone – 15.6 PPG
  • N°6 : Kevin Garnett – 14.8 PPG
  • N°7 : Reggie Miller – 14.8 PPG
  • N°8 : Carmelo Anthony – 14.0 PPG
  • N°9 : Tim Duncan – 13.9 PPG
  • N°10 : John Stockton – 13.4 PPG

Publicité




Avec près de cinq points de plus que son dauphin Karl Malone et près du double d’un Tim Duncan ou d’un Carmelo Anthony, LeBron démontre bien que son niveau est historique. Il ne faut pas non plus oublier que la plupart des joueurs, à un stade aussi avancé de leur carrière, ne sont souvent plus que des role players et n’ont plus ce statut de première option. L’exemple le plus criant est peut-être justement celui de Melo, qui a su faire revivre sa carrière à Portland en acceptant un changement de statut.

Enfin, ce classement indique également que LeBron pourrait tout à fait marquer un peu plus l’histoire dans les années à venir. Troisième scoreur all-time derrière Malone et Kareem Abdul-Jabbar, le King peut dépasser le Mailman d’ici à la fin de la prochaine saison, s’il parvient à maintenir son rythme actuel. Avant peut-être de s’emparer de la première place ? Il s’agirait d’un des 3 accomplissements ahurissants auxquels le Chosen One peut prétendre d’ici sa retraite.

Publicité

Une nouvelle fois, les chiffres viennent démontrer l’incroyable niveau de LeBron James. Avec son physique hors du temps et son intelligence de jeu, l’ailier des Lakers est en tout cas en bonne route pour aller chercher le trône du meilleur scoreur all-time. Un titre qui convient parfaitement à celui qu’on nomme « Le Roi ».

Feed NBA 24/24