NBA – « Je n’ai pas besoin que Ben Simmons m’explique comment gagner, il n’a rien gagné »

La déclaration très osée de Ben Simmons NBA
CBS Sports (DR)

Boosté par les performances de Philadelphie, Ben Simmons semble particulièrement bavard en ce moment et n’hésite pas à lancer des piques envers d’autres acteurs de la ligue. L’une d’entre elles lui a toutefois valu d’être annihilé par un analyste NBA. Une petite remise les pieds sur terre en bonne et due forme.

Publicité

Premiers à l’Est (38-17), les 76ers réalisent une excellente campagne de saison régulière. Derrière un Joel Embiid en mode MVP, c’est tout un effectif qui tourne à plein régime. Parmi ces joueurs, Ben Simmons (14.9 points, 7.6 rebonds et 7.1 passes par match) fait le taf, toujours aussi polyvalent en attaque comme en défense. S’il est moins présent au scoring, on peut tout de même parler d’un exercice réussi pour lui.

À côté des parquets, en revanche, l’Australien ne fait pas forcément parler de lui en bien en ce moment. Déjà, ses récentes déclarations sur Rudy Gobert lui ont valu pas mal de moqueries à travers la ligue, d’autant qu’elles ont depuis été prouvées comme erronées. Le Français a d’ailleurs lui-même réagi, avec une superbe punchline qui met Simmons KO. Celui-ci se retrouve donc en beau dindon de la farce.

Publicité

Auparavant, le Sixer avait toutefois déjà fait sensation, suite à une sortie flairant bon l’irrespect sur les Nets. L’excellente saison de Philly semble donner des ailes au point forward, qui se voit directement en Finales NBA. Un genre de comportement qui n’est pas bien passé du tout auprès de Chris Broussard de FOX Sports. Celui-ci a littéralement détruit Simmons avec une déclaration sans équivoque :



James Harden joue mieux actuellement comme meneur que Ben Simmons ne l’a jamais fait. Ce qu’il a dit, on aurait dit le genre de phrases que les gens disaient le lendemain du trade. Je n’ai pas besoin que Ben Simmons m’explique comment gagner, il n’a jamais rien gagné.

Publicité




Jeu, set et match. Plus globalement, le constat est loin d’être faux : depuis ses débuts en NBA, Ben Simmons n’a jamais atteint ne serait-ce que les finales de conférence. Celui qui a été formé à LSU est d’ailleurs plusieurs fois passé au travers des matchs de postseason. Pas de quoi rassurer quant aux semaines à venir pour les Sixers.

C’est désormais à lui de faire mentir les critiques autour de lui, ce qui est très possible cette année. Au sein d’un effectif plus équilibré que la saison dernière, Simmons peut s’épanouir derrière la montagne Joel Embiid. Sa vista et sa défense seront en tout cas indispensables pour Philly, qui n’a jamais été aussi proche d’aller au bout. Reste à transformer l’essai.

Publicité

Particulièrement bavard cette semaine, Ben Simmons a tendu le bâton pour se faire battre. Chris Broussard ne l’a d’ailleurs pas raté, avec un retour de flamme cash. Espérons que l’Australien saura confirmer en playoffs, au risque de se faire détruire par la communauté NBA en cas d’échec.

Feed NBA 24/24