NBA – Obsédé, Ben Simmons sort une nouvelle décla polémique sur le DPOY

Le meneur star NBA des Philadelphia 76ers, Ben Simmons, a lâché une nouvelle déclaration polémique concernant ses chances de remporter le titre de Défenseur de l'Année, aux dépens notamment du pivot français du Utah Jazz, Rudy Gobert
Kathryn Riley / Katelyn Mulcahy

Visiblement plus préoccupé par sa candidature pour le trophée de Défenseur de l’Année, que par celle des 76ers pour le titre, Ben Simmons a été l’auteur d’une nouvelle sortie controversée sur le sujet. Ses détracteurs vont ainsi avoir du grain à moudre.

Publicité

Sacré Rookie de l’Année 2018 dans des conditions houleuses, Ben Simmons aurait-il développé un certain complexe suite à cela ? 4 ans plus tard, le meneur star de Philadelphie semble en tout cas bien déterminé à étoffer son palmarès individuel. Ainsi, pour lui, il mérite d’être élu Défenseur de l’Année cette saison. Bien plus qu’un certain Rudy Gobert.

Le pivot du Jazz apparait en effet comme son principal rival dans cette course pour le trophée. Dès lors, l’Australien tente par tous les moyens de l’exclure des débats. Des manœuvres si répétitives, qu’elles ont poussé Gobzilla à une réponse cinglante. Le beef entre les deux All-Stars se poursuit ces dernières heures, notamment via la dernière sortie médiatique de Simmons dans les colonnes de GQ.

Publicité



Ben Simmons affirme qu’il est le Défenseur de l’Année.

« Il n’y a même plus débat pour moi maintenant. Je sais que je le suis. C’est un fait. Certes, certains chiffres et certaines statistiques vont dans le sens d’autres joueurs. Mais au bout du compte, tout le monde sait ce qu’il en est. »

Publicité




Tout le monde ? Pas vraiment, puisque NBA.com fait encore de Gobert son favori pour remporter la distinction dans les prochaines semaines. Simmons est cependant dans le vrai lorsqu’il stipule que certaines stats se placent en faveur de ses concurrents. Certains n’ont ainsi pas manqué de contredire son récent tacle envers l’intérieur français, chiffres à l’appui.

Pour le reste, la multiplication des discours de ce genre dans la bouche du Sixer pourrait le desservir. Ceux-ci pourraient effectivement lasser les futurs votants, et amenuiser ses chances d’être couronné à l’issue de la saison régulière. En revanche, les matchs qui l’attendent face aux Clippers, Warriors, Suns et Bucks, lui permettront peut-être de plaider sa cause, mais bien sur les terrains.

Publicité

Presque tourmenté par la lutte pour le DPOY, Ben Simmons a de nouveau tenté de persuader le grand public que le titre lui était déjà promis. Pas sûr qu’il parvienne à convaincre tout le monde de la sorte.

Ben Simmons Déclarations NBA 24/24 Philadelphia 76ers

Feed NBA 24/24