NBA – Un ancien coéquipier de LeBron se justifie 18 ans après ses critiques lunaires

Darius Miles avait fortement douté de LeBron James avant la draft 2003
SoleCollector (DR)

Avant la draft 2003, tous les joueurs des Cavaliers n’étaient pas convaincus par le talent de LeBron James. D’ailleurs, l’un des joueurs de l’époque avait été particulièrement virulent avec le King… 18 ans après, il a tenté de se dédouaner de ses propos ahurissants.

Publicité

LeBron James est un phénomène depuis presque deux décennies… Aujourd’hui il marche encore sur la ligue avec les Lakers, comme le prouve le titre remporté avec brio dans la bulle, et avant sa grave entorse de la cheville, il affichait un niveau tout simplement hallucinant pour un joueur de 36 ans et dans sa 18ème saison en NBA. Il n’a jamais semblé aussi jeune.

En fait, c’est presque tout l’inverse de ce qu’il se disait lors de la saison 2002/2003, quand le King marchait sur le circuit High School (il suffit de voir toutes ses statistiques à St. Vincent St. Mary pour comprendre le phénomène). Le « Chosen One » avait déjà un corps d’adulte, et surtout une maturité dans le jeu bien plus développée que la normale pour un adolescent… À l’époque, il avait déjà tout d’un vétéran NBA.

Publicité

En fait, le King était si fort qu’il suscitait la jalousie dans la grande ligue… Ce qui explique sans doute les déclarations lunaires des Cavaliers avant la draft. Pour les joueurs de l’époque, LeBron n’avait pas le talent pour transformer la franchise dès sa première saison ! 18 ans après, l’un des joueurs concernés s’est défendu, et s’est même totalement dédouané ! Darius Miles s’est expliqué pour le podcast Real Ones.



Je suis allé voir absolument tous les matchs à domicile de LeBron James lors de sa dernière année au lycée. J’étais dans les tribunes et je tenais des signes qui encourageaient LeBron. Je suis allé le voir pour Thanksgiving et nous avons mangé ensemble ! S’il y a bien un joueur qui voulait de lui chez les Cavaliers, c’est moi.

Publicité




Quand je revois ce fameux reportage, et quand quelqu’un me donne cette version de l’histoire, je dis qu’il existe une carte de collection de moi avec la citation suivante : « LeBron James sera le prochain Magic Johnson ». Mais personne ne parle jamais de ça bordel.

Présenté comme ça, Darius Miles était un grand soutien de LeBron James, et il aurait tout fait pour accueillir le King chez les Cavaliers… Ce n’est pourtant pas le sentiment qui ressort de sa déclaration initiale. Pour rappel, il affirmait en 2003 :

Je ne pense pas qu’on puisse prendre un lycéen et penser qu’il va changer la franchise.

Publicité

Darius Miles peut dire ce qu’il veut, ses critiques envers LeBron James resteront toujours dans les mémoires. Il a beau trouver des excuses, il était totalement à côté de la plaque !

Feed NBA 24/24