NBA – Irrespect ou non ? Shaq réagit aux comparaisons avec Zion

Shaq rejoint par le seul Zion
(DR)

Véritable phénomène de la NBA, Zion est régulièrement comparé à toutes sortes de légendes du jeu. Parmi elles, on compte notamment le Shaq. Loin de s’en offusquer, l’ex-pivot des Lakers a donné son avis sur la question.

Publicité

Difficle de ne pas mettre Zion Williamson parmi les futures superstars de la NBA. À l’heure actuelle, seul un Luka Doncic de Dallas atteint une hype similaire à celle de l’intérieur de New Orleans. Arrivé dans la ligue avec les plus grosses attentes pour un rookie depuis LeBron James, Zion répond pour le moment présent sur le plan individuel, avec 26.9 points et 7.2 rebonds par match cette saison. Le tout avec une puissance physique impossible à rater sur le terrain.

Bien évidemment, certains n’ont pas hésité à comparer le Pelican à Shaquille O’Neal. Une tactique risquée, puisque le Hall of Famer n’apprécie que rarement d’être mis au même niveau qu’un joueur actuel. Et pourtant, le cas présent ne semble pas le déranger, bien au contraire. Interrogé par Shawn Grant, l’ancien pivot a même indiqué qu’à ses yeux, Williamson pourrait tout à fait le surpasser d’ici sa fin de carrière :

Publicité

Je ne dirais pas que c’est un déshonneur pour moi d’être comparé à lui. Il obtient de bons résultats, il joue dur, il joue bien. Je ne pense pas qu’il doive considérer cela comme une pression supplémentaire… parce qu’il peut bien devenir encore meilleur que moi.



Ce n’est pas tous les jours que l’on entend le Shaq dire ça, surtout au vue de son égo surdimensionné. C’est dire si Zion a fait impression ! De façon plus générale, O’Neal estime qu’avoir une telle comparaison à assumer pourrait bien aider le jeune intérieur. Il rappelle ainsi qu’à l’époque, il avait du faire face au même challenge, les gens voyant en lui un certain Wilt Chamberlain. L’ancien Laker a donc voulu dépasser celui-ci :

Publicité




Je courais après Wilt Chamberlain, je voulais battre tous ses records. Je l’ai battu en termes de titres gagnés, je voulais le battre en points. Donc, j’allais dire avec arrogance, je suis Shaquille O’Neal, je suis le joueur le plus dominant de tous les temps.

Désormais, c’est au joueur de la Nouvelle-Orléans de faire de même, afin d’inscrire son nom dans les livres d’histoire de la NBA. Pour cela, il faudra toutefois aussi gagner des matchs. Pour rappel, Shaquille O’Neal était allé en Finales NBA en 1995, trois ans seulement après sa draft. Ce scénario est à l’heure actuelle inimaginable pour Zion et les Pelicans, qui végètent en milieu de tableau à l’Ouest (25-33, 11èmes). Il va donc falloir cravacher pour connaître une réussite collective similaire… ou bien s’en aller.

Publicité

Adoubé par le Shaq, Zion Williamson sait ce qu’il lui reste à faire. Le joueur de NOLA incarne le futur de la NBA, il doit désormais montrer qu’il peut gagner. C’est une prérogative pour finir parmi les meilleurs joueurs de l’histoire.

Feed NBA 24/24