Publicité

NBA – La très mauvaise habitude des équipes de LeBron James en fin de saison

Les joueurs des Los Angeles Lakers, Marc Gasol, LeBron James, Kentavious Caldwell-Pope et Kyle Kuzma, lors d'un temps mort, écoutant les consignes de leur entraineur Frank Vogel
Meg Oliphant

Quelle que soit l’escouade avec laquelle il joue, LeBron James a tendance à en faire d’office un candidat au titre de par sa seule présence. Cela ne veut pas dire pour autant que tout est parfait avec le King. En effet, un média américain a révélé une stat assez dérangeante sur les équipes du quadruple champion.

Publicité

Cinquièmes à l’Ouest (37-28), les Lakers de LeBron James s’accrochent comme ils peuvent à leur spot, synonyme de qualification directe pour les playoffs. Rien n’est néanmoins simple, puisque les Californiens galèrent actuellement à engranger des victoires. Plus précisément, le champion en titre reste sur trois victoires au cours des dix derniers matchs. Un bilan indigne d’une équipe avec un tel talent intrinsèque.

Il y a donc de quoi s’inquiéter de ces chiffres… qui commencent à être une habitude avec LeBron. En effet, si sa présence garantit presque chaque année une participation aux Finales (huit fois entre 2012 et 2020), les équipes dans lesquelles il a évolué n’ont pas toujours été les plus impressionnantes en saison régulière. Au contraire, comme le révèle le Lakers Daily, qui s’est concentré sur les fins d’exercices réguliers :

Publicité



Il semblerait donc que les équipes dans lesquelles a joué Bron aient tendance à lâcher (beaucoup) de lest dans les dernières encablures. On notera l’absence de l’année 2019, liée au fait que James et les Lakers avaient alors carrément manqué les playoffs. Au final, seul le Heat de 2013 avait su finir la saison régulière sur une bonne note, et avec la manière d’ailleurs (8-0 et le titre au bout du compte face aux Spurs).

Publicité




Pour autant, ces chiffres ne constituent pas forcément une raison de s’alarmer. D’une part, cela veut dire que malgré une fin de campagne compliquée, les équipes de LeBron ont tout de même fini championnes une fois sur deux au cours de la période observée. C’est un chiffre énorme, qu’aucun autre joueur de la ligue n’est parvenu à atteindre sur la dernière décennie, pas même Stephen Curry et ses Warriors.

D’autre part, chaque saison NBA est différente, notamment au niveau du contexte. Aux Lakers, LeBron a vu l’effectif autour de lui être régulièrement touché par les blessures, y compris lui-même. On ne peut de fait pas décemment comparer les années entre elles. Inutile donc pour le King de s’inquiéter outre mesure. Celui-ci ne s’est d’ailleurs jamais trop intéressé à ce genre de stats, et au vue de ses accomplissements en carrière, on peut le comprendre.

Publicité

C’est un fait, LeBron James et ses équipes sont souvent en mode diesel au moment d’achever la saison régulière. Cela ne les empêche pas d’être systématiquement parmi les favoris au titre. Il ne faudrait donc pas juger cette fin de saison par son apparence, les Lakers restent malgré tout dans la course.

Feed NBA 24/24