Publicité

NBA – Anthony Davis désigne un candidat original pour le MVP

Le gros ajustement d'Anthony Davis depuis son retour NBA
(DR)

Parmi l’avalanche de joueurs candidats au MVP, pas facile de se mettre d’accord sur un homme en particulier. Pour Anthony Davis, en revanche, le choix est tout désigné. Le lauréat de The Brow a d’ailleurs de quoi étonner.

Publicité

Comme chaque année, la bataille pour le MVP fait rage en fin de saison régulière. Les derniers matchs sont cruciaux pour asseoir ses chances de soulever le trophée Maurice Podoloff, surtout en 2020-21, où la concurrence est rude. La plupart des médias voient ainsi une course entre Nikola Jokic et Joel Embiid, tous deux auteurs de prestations monumentales tout au long de l’exercice.

Du côté des joueurs, on a toutefois des avis un peu différents parfois, étant donné qu’ils ont une autre appréciation du jeu que les observateurs extérieurs. Vainqueur des Knicks avec LA (101-99), Anthony Davis a donné son opinion sur le MVP. Pour lui, le meilleur candidat se trouverait justement à New York, en la personne de Julius Randle :

Publicité

Je pense qu’il est un candidat au titre de MVP. Il devrait au moins gagner le MIP. Ce qu’il fait a permis à son équipe de se qualifier pour les playoffs, alors qu’elle ne s’y était pas rendue depuis longtemps. Il joue comme un fou et on ne peut que le respecter. Je veux dire, il a joué comme ça toute l’année.



Auteur d’une saison phénoménale dans la Grosse Pomme (24 points, 10.3 rebonds et 5.9 passes), Randle est clairement la tête de gondole de l’escouade de Tom Thibodeau. Celui qui a débuté sa carrière aux Lakers (2014-2018) est devenu un joueur extrêmement complet, au point d’être choisi pour le All-Star Game cette saison. Davis, qui a évolué avec lui le temps d’une saison à New Orleans, est d’ailleurs revenu sur la dernière action du match, où le Knick a failli égaliser :

Publicité




Pendant toute la dernière possession, j’ai dû m’enfermer défensivement et m’assurer qu’il n’allait pas marquer et aider l’équipe. J’ai l’impression que je l’ai obligé à tenter un trois points avec mon pression sur la fin. Il a tiré un peu plus haut que d’habitude. Il a vraiment développé son jeu en termes de capacité de tir et de dribble.

Même si la défaite était au bout, Randle (31 points et 8 rebonds sur le match) n’a pas à être particulièrement déçu. Énorme surprise de cette année, les Knicks (38-31, 6èmes à l’Est) sont assurés d’aller directement en playoffs, et peuvent même encore aller chercher l’avantage du terrain. Après des années de médiocrité, la franchise culte retrouve enfin le sourire, et Julius y est pour beaucoup.

Publicité

Pas de doutes pour Anthony Davis, Julius Randle est bien un candidat légitime au MVP. S’il n’a à priori aucune chance, le Knick mérite sans contestation d’obtenir au moins quelques votes au moment du décompte final.

Feed NBA 24/24