Publicité

NBA – Magic à genou devant un joueur : « on dirait un jeu vidéo, c’est le plus gros compliment »

NBA - Magic Johnson donne son top 16 (!) pour la course au MVP
Yahoo Sports (DR)

Observateur attentif de la grande ligue, Magic Johnson n’est pas du genre à retenir son enthousiasme devant un joueur qui lui plaît. Parmi cette longue liste, c’est Kyrie Irving qui est le dernier en date. L’ancienne légende des Lakers n’a pas hésité à le comparer à un personnage de jeu vidéo.

Publicité

S’il n’est pas encore entièrement débarrassé de ses pépins physiques (27 matchs manqués), Kyrie Irving a en revanche retrouvé toute sa superbe sur les terrains. Avec 27.4 points à 50% au shoot, 4.8 rebonds et 6.2 passes, le champion 2016 est un membre crucial des Nets (45-24, 2èmes à l’Est). Du trio qu’il forme avec James Harden et Kevin Durant, il est d’ailleurs celui qui a été le plus présent cette saison.

Une bonne nouvelle pour les fans du beau jeu. En effet, s’il n’est pas le plus athlétique de tous, l’ancien de Cleveland pratique l’un des baskets les plus séduisants de la ligue. Fantastique quand il s’agit de driver vers le panier, Kyrie est un joueur à part. Il a même fait tomber Magic Johnson sous son charme, comme celui-ci l’a révélé au Nets Daily :

Publicité

Le plus grand compliment que je puisse lui faire est qu’il est vraiment comme dans un jeu vidéo. Les enfants y jouent – mon petit-fils y joue, mon fils y joue – et lui est là pour le faire en vrai. Il est le seul joueur capable d’électriser une foule tout en rendant fous les joueurs adverses sur le banc après qu’il ait crossé leur coéquipier. C’est dire à quel point il est génial.



C’est ce qu’on appelle être hypé au maximum. L’ancien Laker a toutefois raison : le style de jeu chaloupé d’Irving a de quoi enthousiasmer bon nombre de personnes, surtout les petits joueurs, qui peuvent plus facilement reproduire ses dribbles que des dunks. Isiah Thomas, légende des Pistons et connu pour ses crossovers dévastateurs, reconnaît d’ailleurs que ceux d’Uncle Drew sont dans une ligue à part :

Publicité




C’est comme si tu prenais des cours de guitare et que tu jouais de la guitare : « OK, ça sonne bien ». Et puis vous demandez à Jimi Hendrix de jouer de la guitare et c’est genre, ‘Oh merde!’. On se dit : « C’est quoi, ça ? Et c’est ce que nous voyons ici. C’est ce que j’essayais d’être. Il n’y a pas de catégorie pour ça.

Les dirigeants de Brooklyn comptent sur lui pour remettre ça lors de la postseason. Grâce à leur superteam, les Nets sont parmi les favoris absolus au trophée Larry O’Brien cette saison. Avec ses compagnons superstars, le meneur a une sacré pression sur ses épaules. Néanmoins, il n’est pas du genre à craquer face à celle-ci (demandez aux Warriors de 2016). On peut donc s’attendre à voir un spectacle dingue dans les prochaines semaines.

Publicité

Admiré par de nombreux joueurs actuels, Kyrie Irving l’est aussi par des légendes NBA. Le meneur des Nets pourra agrandir davantage sa fanbase en allant chercher une deuxième bague de champion, cinq ans après.

Feed NBA 24/24