Publicité

NBA – Un ancien admet : « Kobe était détesté dans toute la ligue quand il a débarqué »

Kobe Bryant rookie draft 1996
(DR)

Avant de s’imposer comme une star de la ligue, puis de solidifier son statut de légende sur la suite de sa carrière, Kobe Bryant a vécu des débuts bien compliqués en NBA. Une ancienne star de la ligue reconnait également que sa cote de popularité n’était pas très élevée chez ses adversaires. Loin de là.

Publicité

7.6 points, 1.9 rebond, 1.3 passe : voilà les moyennes que présentait Kobe Bryant à l’issue de sa saison rookie. Malgré toute la confiance en lui qu’il pouvait afficher, le Young Mamba n’a pas effectué avec facilité la transition entre le circuit high school et les parquets de la grande ligue. Il lui a en réalité fallu plusieurs années pour s’inscrire comme une superstar en NBA.

Malgré cela, sa cote auprès des fans lui a permis de participer au All-Star Game dès son exercice sophomore, et de devenir l’un des plus jeunes joueurs à participer au match des étoiles. En revanche, son image auprès de ses pairs s’avérait bien moins glorieuse. Gary Payton l’a dernièrement confessé volontiers auprès de Brandon Robinson.

Publicité

Kobe a débarqué avec tellement d’arrogance. C’était un gamin de high school qui arrivait en disant qu’il allait devenir le meilleur, qu’il allait devenir l’un des plus grands joueurs de basket de l’histoire. Ça a commencé quand il a été envoyé aux Lakers, après avoir forcé Charlotte à le trader là-bas.



Les anciens étaient là : « Mec, pour qui il se prend, ce gamin, à demander aux gens de faire ci ou de faire ça ? » Donc tout ce que je dis, c’est que beaucoup de gens le détestaient vraiment à cause de sa manière de se comporter, mais moi, j’ai adoré. Il avait un tempérament, il avait du caractère.

Publicité




Tête brulée comme on n’en trouve plus, Payton ne risquait pas d’en vouloir à Kobe pour ce genre d’attitude. Tout l’inverse. Contrairement à la majorité de ses homologues, The Glove admirait ce courage affiché par un môme de 18 ans, qui n’avait encore rien prouvé chez les pros. Plus tard, il a pu se réjouir d’avoir cru en lui.

Bean n’a en effet pas tardé à mettre ses paroles en application, prenant petit à petit le leadership des Lakers avec Shaquille O’Neal. Puis, il a vu l’ancien meneur des Sonics le rejoindre à LA, et y incarner un rôle de grand frère pour lui. Aujourd’hui, ce dernier doit s’estimer heureux d’avoir placé sa foi en ce jeune talent effronté, rejeté par la vieille garde de la ligue.

Publicité

Sans complexe pour son arrivée en NBA, Kobe Bryant ne s’est pas attiré les faveurs d’une bonne partie de la ligue. Gary Payton, lui, a tout de suite compris de quel bois Vino se chauffait… à raison.

Déclarations Gary Payton Kobe Bryant NBA 24/24

Feed NBA 24/24