Publicité

NBA – Le Laker qui n’a pas voulu assister à la cérémonie de la bannière de champion

Anthony Davis, LeBron James, Quinn Cook et Kentavious Caldwell-Pope
(DR)

Sept mois après avoir soulevé le trophée Larry O’Brien, les Lakers ont enfin pu accrocher leur 17ème bannière de champion au plafond du Staples Center. Cependant, un Angelino a préféré ne pas suivre l’événement, pour une raison bien particulière.

Publicité

Ils attendaient le retour de leurs fans dans les travées du Staples Center pour respecter la tradition ; ils ont dû patienter jusqu’à leur dernier match à domicile de la saison régulière pour ce faire. 213 jours après avoir terrassé le Heat en Finales NBA, et 141 jours après avoir reçu leurs bagues, les Lakers ont enfin vu leur bannière de champions 2020 être accrochée.

Un moyen pour la franchise de lancer comme il se doit la nouvelle campagne de postseason qui s’offre à eux, comme l’a annoncé LeBron James. Néanmoins, tous les membres de l’effectif n’ont pas vécu cette célébration de la même manière. Wesley Matthews, par exemple, a volontairement refusé de suivre la cérémonie dans un but précis.

Publicité



Wes Matthews a déclaré qu’il était heureux pour ses coéquipiers qu’ils aient remporté le titre l’an dernier, mais qu’il n’a littéralement pas regardé la cérémonie de la bannière parce qu’il estimait qu’elle ne concernait que ceux qui ont été sacrés champions. « Ma motivation est décuplée par la volonté de voir une autre bannière s’élever. »

Publicité




De manière à rester focalisé sur la quête de back-to-back qui attend son équipe, le sniper de 34 ans a préféré ne pas s’inclure dans cette consécration. Car pendant que ses coéquipiers filaient jusqu’au trophée Larry O’Brien, lui vivait une véritable désillusion, éliminé avec les Bucks dès les demi-finales de conférence Est par Miami.

Frank Vogel et ses adjoints peuvent donc s’attendre à retrouver un Matthews en mission dans les semaines à venir, sachant qu’il a justement rejoint Los Angeles dans le but d’être titré pour la première fois de sa carrière. Pas étonnant, dès lors, que le coach le considère comme une botte secrète pour les playoffs.

Publicité

Absent de l’effectif sacré champion en 2020, Wesley Matthews a laissé ses nouveaux coéquipiers des Lakers savourer cette énième reconnaissance. Il espèrera quant à lui vivre pareille scène dans quelques mois, et pouvoir cette fois-ci se sentir concerné.

Los Angeles Lakers NBA 24/24

Feed NBA 24/24