Publicité

NBA – La priorité des Lakers pour la free agency à venir

Les joueurs des Los Angeles Lakers, Marc Gasol, LeBron James, Kentavious Caldwell-Pope et Kyle Kuzma, lors d'un temps mort, écoutant les consignes de leur entraineur Frank Vogel
Meg Oliphant

Avec de nombreux agents libres pour la prochaine free agency, les Lakers vont devoir conserver un roster compétitif. Nouvelles signatures en vue, ou bien des trades ? Tout est possible, même si on en sait un peu plus sur la stratégie du front office.

Publicité

Déjà éliminés de la course aux playoffs, les Lakers vont s’accorder quelques semaines de repos. L’été promet d’être chargé, et notamment pour LeBron James, qui a pourtant l’intention de snober Team USA pour un autre projet. D’autres, comme Anthony Davis, vont devoir s’assurer de récupérer correctement après une blessure.

En attendant de se plonger dans la nouvelle saison, c’est le front office qui va devoir se retrousser les manches. Rob Pelinka a du travail afin de conserver un roster compétitif, ce qui ne sera pas forcément évident avec les nombreux agents libres au sein du roster, comme Dennis Schroder, Alex Caruso ou encore Talen Horton-Tucker.

Publicité

Si le premier cité a déjà annoncé son choix pour le futur, ce n’est pas le cas de tous. Comme souvent, jouer chez un prétendant au titre est une immense chance, mais dans le cas de THT, la recherche d’un temps de jeu important pourrait être une priorité. Cependant, pour Pelinka, l’objectif semble clair pour cet été.



Cité par Mike Trudell, le GM entend bien conserver au maximum les pièces de son effectif :

Concernant la free agency qui arrive, nous pensons avoir un groupe de joueurs déjà capable d’accomplir des choses spéciales. L’objectif est de conserver tout ce monde ensemble. Nous avons ce désir d’ajouter une 18ème bannière.

Publicité




Pas facile de conserver tout le monde, surtout quand il faut sortir le chéquier. Avec ses bonnes performances, Caruso peut prétendre à un bon contrat, sans même parler de Schroder, qui avait refusé une extension à 84 millions. Même idée pour THT, qui mérite de franchir un cap en 2022.

On peut aussi parler des joueurs arrivés en cours de saison, comme Ben McLemore, mais surtout Andre Drummond, privé de Game 6 contre les Suns. Le pivot ressemble à un mauvais casting et pourtant, Frank Vogel a lâché une phrase étonnante au sujet de son futur.

Publicité

L’été va être chaud à Los Angeles, avec beaucoup de dossiers à gérer et un seul objectif : conserver un roster capable de dominer le reste de la ligue. Rob Pelinka a du boulot.

En direct : toute l'actu NBA