Publicité

NBA – « Comparer Kobe à Booker, c’est lui manquer de respect »

La star NBA des Phoenix Suns, Devin Booker, récemment comparée à la légende des Los Angeles Lakers, Kobe Bryant
Michael Gonzales / Nick Laham

Grâce à ses performances monumentales pour sa première campagne de playoffs, Devin Booker a récemment eu l’honneur d’être comparé à Kobe Bryant par un célèbre journaliste. Une pratique qui a provoqué l’agacement d’un ancien, qualifiant celle-ci de marque d’irrespect.

Publicité

La nouvelle génération n’affiche décidément aucun complexe dans cette postseason. Car quand ce n’est pas Trae Young qui illumine les finales de conférence, Devin Booker se charge de prendre le relai, avec des prestations XXL à seulement 24 ans. De quoi obtenir le respect des observateurs, et grimper dans de prestigieux classements aux yeux de certains.

L’arrière des Suns a par exemple marqué profondément l’esprit de Stephen A. Smith sur le début de la série face aux Clippers. Ce dernier est ainsi allé jusqu’à en faire la réincarnation de Kobe Bryant, arguments à l’appui. Une affirmation qui n’a pas été bien accueillie par Robert Horry, ancien coéquipier du Mamba, et récemment interviewé par Landon Buford.

Publicité



Le seul point commun entre Kobe Bryant et Devin Booker, c’est que ce sont deux arrières.

« La comparaison avec Kobe est irrespectueuse pour lui, et c’est irrespectueux pour ce que D-Book va faire dans le futur, » déclare Robert Horry.

Publicité




Fin spectateur de l’évolution de la ligue, Big Shot Rob n’est sans doute pas passé à côté des récents exploits de Booker. Or, pour lui, le rapprocher d’ores et déjà d’une légende comme Kobe Bryant serait précipité. Au même âge, Vino comptait déjà 3 titres de champion, 5 sélections au All-Star Game, et livrait des playoffs à 32.1 points, 5.1 rebonds et 5.2 passes de moyenne.

Il est donc culotté selon Horry de mettre Vino dans la même catégorie que D-Book à l’heure actuelle. Cependant, le septuple champion NBA n’exclût pas de voir le prodige de Phoenix flamber par la suite, et faire en sorte que cette comparaison gagne en crédibilité. Il préfère cependant lui laisser le temps de gagner en expérience, avant de placer sur ses épaules un tel poids.

Publicité

Pour Robert Horry, malgré le niveau étincelant qu’il affiche ces dernières semaines, Devin Booker n’aurait pas encore obtenu le droit de voir son nom mentionné aux côtés de celui de Kobe Bryant. Stephen A. Smith va donc devoir calmer ses ardeurs sur la jeune star des Suns.

Feed NBA 24/24