Publicité

NBA – Scottie Pippen s’emporte et saccage Charles Barkley !

(DR)

Anciens coéquipiers avec Team USA et à Houston, Scottie Pippen et Charles Barkley se sont quittés en mauvais termes à la fin de leurs carrières NBA. La situation ne s’est pas arrangée ces derniers temps, et c’est Pip qui vient de lâcher la dernière banderille en date. Ca pique !

Publicité

Si bon nombres de légendes s’entendent parfaitement et sont restés bons copains, l’histoire entre Scottie Pippen et Charles Barkley est… beaucoup plus compliquée. Après le fiasco de leur aventure commune à Houston à la fin des années 1990, l’ancien des Bulls, ulcéré du manque d’éthique de travail du Chuckster, avait quitté H-Town avec une guerre des mots absolument épique contre son coéquipier.

Chacun avait refusé de s’excuser envers l’autre, et le beef a repris du poil de la bête récemment quand Barkley, sans pitié, a appuyé là où ça fait mal. Alors que Larsa Pippen a quitté Scottie après l’avoir trompé et lui en avoir fait voir de toutes les couleurs, Sir Charles s’est permis il y a quelques semaines un tacle en dessous de la ceinture en direct à la télé, sous les yeux d’un Shaq hilare.

Publicité

Au détour d’une interview fleuve et passionnante avec GQ, l’ancien lieutenant de Michael Jordan ne s’est donc pas fait prier pour d’abord rappeler que Barkley n’avait jamais gagné de titre, puis pour s’en prendre à lui plus personnellement :

GQ : C’est intéressant que vous ayez mentionnez Charles Barkley, car il avait dit qu’il serait « arrêté pour meurtre » si vous ne vous excusiez pas pour l’avoir traité de « gros » à la fin de l’aventure Rockets.



Pippen : J’aurais bien aimé qu’il essaye, tiens. Je ne me suis jamais excusé envers lui, mais je vais vous dire un truc : il s’est seulement fait arrêter pour avoir jeté des petits blancs à travers des fenêtres. Je ne l’ai jamais vu se battre contre un noir, sauf quand il y avait des arbitres autour. Il joue le dur, c’est tout. Je ne connais personne à qui il ait cassé la gueule. Allez vérifier, allez-y.

Publicité




Pippen fait ici référence à l’épisode mythique lors duquel, en 1997, Charles Barkley avait défenestré un fan qui l’importunait en soirée, avant de sortir une des punchlines les plus légendaires de l’histoire lors de son procès. Les propos de Pip n’en demeurent pas moins violents, et il se pourrait qu’ils ne restent pas sans réponse.

Certains crient d’ores et déjà à la mauvaise foi, puisque Barkley, pourtant bien moins costaud, avait par exemple terrassé le Shaq lors d’une bagarre entre les deux, le projetant au sol. Pas de quoi freiner Pippen, qui a décidé d’être beaucoup plus « public » récemment. Le natif de l’Arkansas enchaîne les interviews et les projets, dont son livre qui paraîtra à l’automne et qui s’annonce captivant.

Publicité

Les années passent, et le duo Pippen/Barkley se déteste toujours aussi cordialement. Mieux vaut que ces deux-là évitent de se croiser !

Buzz Charles Barkley NBA 24/24 Scottie Pippen

Feed NBA 24/24