Publicité

NBA – Kevin Love sur le départ, 2 cadors en pôle !

Les Cavs ont abandonné l'idée de transférer Kevin Love
DR

Malgré une cote en chute libre sur le marché, et un contrat encore imposant, Kevin Love ne manque pas de courtisans dans la ligue. Et tandis que son départ semble se préciser, deux poids lourds seraient les mieux placés dans le dossier de l’intérieur des Cavaliers !

Publicité

Contrairement à ce qu’ils peuvent parfois laisser croire, les dirigeants NBA n’ont pas la mémoire courte. Ils le prouvent régulièrement, en faisant appel à des joueurs aux trajectoires déclinantes, mais qui ont déjà prouvé qu’ils pouvaient se placer dans le gratin de la ligue. C’est notamment le cas de Kevin Love, fantomatique cette saison à Cleveland.

Avec seulement 25 matchs dans les jambes, l’ancienne star des Wolves a malgré tout trouvé le moyen de se démarquer, mais pas pour les bonnes raisons. Impliqué dans un scandale lié à son attitude, son siège dans le roster des Cavaliers parait plus que jamais éjectable. Mais pour Sam Amico, son départ ne devrait cependant pas se rapprocher d’un bras de fer.

Publicité

Des sources ont indiqué la semaine dernière à Hoops Wire que les Cavs ont l’intention d’essayer de trader Love sur cette intersaison, et qu’il aimerait aussi trouver un nouvel endroit où jouer. Ceci étant dit, aucune demande de trade n’a été effectuée par Love, et des sources contactées par Hoops Wire ne croient pas qu’une arrivera prochainement.

Les deux partis tendent quoi qu’il en soit vers le même objectif, et cela n’a pas échappé aux franchise rivales. Cinq belles destinations se sont rapidement présentées au big man, parmi lesquelles les Clippers. Selon les derniers rapports, ces derniers ne devraient toutefois pas explorer davantage cette piste, hormis gros retournement de situation.

Publicité

Un autre gros prétendant n’a pas tardé à se dégager, et n’était autre que les Nets, avec Kevin Durant en mode recruteur. Joe Vardon de The Athletic donne du crédit à cette hypothèse avec un détail… immobilier de choix.

Love a acheté un appartement au bord de l’eau à Tribeca (quartier de Manhattan, ndlr) durant l’été où LeBron a quitté Cleveland, et rêve depuis longtemps d’habiter à New York à plein temps.



Pour le journaliste réputé, Love pourrait récupérer le spot laissé vacant par Blake Griffin, qui deviendra agent libre non-restreint dans quelques jours. Mais avec ses nombreux gros contrats, Brooklyn ne pourra pas se permettre de récupérer celui du champion 2016. Rusty Simmons du San Francisco Chronicle évoque néanmoins une autre issue, ainsi qu’une autre équipe en bonne position dans ce dossier.

Publicité




La tendance qui émerge dans la ligue veut que Love devrait négocier un buyout avec Cleveland et signer au minimum vétéran chez un contender, l’une des options étant les Warriors.

Dans ce scénario, Love serait libre de signer où bon lui semble, sans mettre en péril la situation économique de sa nouvelle franchise. Ses récentes paroles à l’égard de… Draymond Green, qu’il retrouvera dans les jours à venir lors du camp de Team USA, devraient intéresser les fans des Dubs.

Évidemment, avec Draymond ça a longtemps été une relation « Je t’aime, moi non plus », mais en vérité, on est devenus des amis assez proches sur les dernières années. J’adore sa manière de jouer, son QI basket, ses fondamentaux, et sa façon de mener les contre-attaques. Il fait des passes, il défend, et il donne toujours l’impression d’être au bon endroit.

Publicité

Il fait partie de la First Team All-Défense et a été nommé Défenseur de l’Année pour une raison, donc je pense qu’on peut mutuellement élever notre niveau de jeu.

Pourraient-ils le faire sous les couleurs de Golden State l’an prochain ? Les chances n’ont en tout cas jamais paru aussi grandes.

Warriors ou Nets : Kevin Love pourrait disposer d’un choix princier pour son prochain point de chute. Il devra avant cela s’assurer de trouver un accord avec Cleveland pour le libérer de son bail actuel.

Feed NBA 24/24