Publicité

NBA – Lillard aux côtés de Gobert ? Le trade qui règlerait l’affaire

Rudy Gobert se paye Lillard et Whiteside
Deseret News (DR)

Source d’une réaction du meneur himself, le transfert de Damian Lillard à Utah parait à l’heure actuelle peu probable. Pourtant, les Blazers pourraient être tentés par l’offre qu’est en mesure de formuler le Jazz pour s’attacher ses services.

Publicité

Meilleure équipe de la ligue à l’issue de la saison régulière, Utah a une nouvelle fois buté sur son plafond de verre récent. Incapable de rallier les Finales depuis 1998, la franchise de Salt Lake City n’a pas réussi à vaincre sa malédiction, éliminée par les Clippers dès le second tour des playoffs. Les mêmes questions qu’il y a un an, risquent donc de se poser cet été.

Le duo Rudy Gobert – Donovan Mitchell, pierre angulaire du projet du Jazz, sera-t-il suffisant pour aller chercher un titre dans les années à venir ? Ne serait-t-il pas temps de passer à la vitesse supérieure, à l’aide d’un changement drastique ? Virgil Villanueva de Clutchpoints l’envisage, avec un transfert attirant… Damian Lillard dans le roster de Quin Snyder.

Publicité

  • Le Jazz reçoit : Damian Lillard
  • Les Blazers reçoivent : Donovan Mitchell, Royce O’Neale, 1st round pick 2021, 2nd round pick 2022

Malgré tout le talent de Mitchell, récupérer Dame durant l’intersaison ferait franchir un sérieux palier à Utah.



Cependant, les réserves restent nombreuses avant de voir ce scénario se réaliser. La première n’est autre que l’avis de Lillard. Celui-ci, après avoir aperçu un montage de lui dans un maillot du Jazz sur Twitter, avait envoyé une réponse virale qui ne trompe pas. Il faut donc croire que malgré ses envies de départ, il ne verrait pas d’un bon œil une installation à Salt Lake.

Publicité




La deuxième n’est autre que la question salariale. Avec ce simple package, Utah pourrait parvenir à ses fins, seulement si Mike Conley accepte une baisse de salaire. Or, les dirigeants semblent prêts à accéder à n’importe quelle demande du meneur vétéran, et ce dernier ne devrait pas cracher sur un dernier joli contrat à 33 ans.

La dernière concerne tout simplement le passif entre la star des Blazers et Rudy Gobert. Les deux hommes ne se sont pas toujours entendus sur les parquets, et se sont déjà échangés des messages peu flatteurs par médias interposés. Leur complémentarité sur le terrain, elle, parait quoi qu’il en soit plutôt intéressante sur le papier.

Publicité

Tandis que le talent de Donovan Mitchell, et la polyvalence de Royce O’Neale pourraient convaincre Portland, le Jazz osera-t-il enclencher les grandes manœuvres de la sorte ? Réponse dans les prochaines semaines.

Feed NBA 24/24