Publicité

NBA – Après Warriors et Nets, une 3ème équipe dans la danse pour Love !

3 joueurs majeurs sur le marché dans quelques jours
(crédit : Ronald Martinez)

En partance de Cleveland, Kevin Love est d’ores et déjà très courtisé au sein de la ligue. Plusieurs grosses écuries se sont d’ailleurs renseignées à son sujet, dont les Warriors et Brooklyn. D’après les rumeurs, une troisième franchise peut être ajoutée à la liste des candidats.

Publicité

Embourbé dans les bas-fonds de l’Est, Kevin Love ne devrait pas faire de vieux os à Cleveland. Entre des résultats collectifs décevants et le ras-le-bol apparent de l’ailier fort sur le terrain, il va très certainement négocier un buy-out, afin de quitter l’Ohio. L’occasion pour lui d’aller chercher une deuxième bague de champion.

Du coup, bon nombres d’équipes sont sur les rangs pour acquérir le vétéran, qui a encore pas mal de choses à offrir. Les Warriors et les Nets sont d’ailleurs déjà des points de chutes très concrets pour l’ancien des Wolves. Néanmoins, d’après Evan Dammarell de SB Nation, il y aurait encore une autre option possible, et elle se trouve dans l’Oregon !

Publicité

Je confirme avoir entendu que les Nets et les Blazers sera les destinations possibles principales pour Kevin Love, au cas où il négocierait un buy-out.



Parmi les candidats sérieux, on peut donc désormais ajouter Portland à la liste. Éliminés au premier tour des playoffs, les Blazers sont dans le flou quant à leur avenir. Si Chauncey Billups a été nommé comme nouvel entraîneur, le doute plane encore sur le dossier Damian Lillard. En froid avec la fanbase, le meneur pourrait bien faire ses valises malgré une loyauté exemplaire envers la franchise.

Publicité




Le problème, c’est qu’un départ de Dame entraînerait potentiellement un exode. Un de ses coéquipiers a même déclaré qu’il n’était à Portland que pour jouer avec lui ! Dans cette optique, recruter de nouveaux joueurs au cas où semble donc être une bonne option, et K-Love pourrait apporter pas mal de choses.

En effet, son profil de stretch four fonctionnerait à merveille avec celui plus classique de Jusuf Nurkic, qui officie comme tour de contrôle au poste 5. Le danger que représente le Cavalier derrière l’arc n’est pas négligeable, et permettrait d’apporter du danger supplémentaire. Enfin, l’intérieur dispose d’une sacrée expérience, lui qui a été titré en 2016. Le genre de coup de pouce mental dont manque cruellement Rip City.

Publicité

Warriors ? Nets ? Blazers ? Une chose est sûre, Kevin Love ne manque pas de prétendants. Son dossier sera assurément à suivre cet été, lui qui pourrait être une des cibles les plus prisées du marché.

Feed NBA 24/24