Publicité

NBA – Indirectement taclé par Giannis, Kevin Durant répond et choque !

La superstar NBA des Brooklyn Nets, Kevin Durant, félicite le leader des Milwaukee Bucks, Giannis Antetokounmpo, suite au Game 7 entre les deux équipes, lors des playoffs 2021
Jesse D. Garrabrant

Souvent critiqué pour son choix d’avoir rejoint les Warriors de manière à obtenir ses titres, Kevin Durant a dernièrement fait l’objet d’une attaque masquée de Giannis Antetokounmpo sur ce point. Sa réaction, livrée depuis le camp de base de Team USA à Tokyo, a cependant étonné.

Publicité

Dindon de la farce sur les dernières saisons, il était cette fois-ci enfin celui qui pouvait rire du malheur des autres. À l’heure où les superteams avaient la part belle en NBA, Giannis Antetokounmpo refusait catégoriquement de quitter sa terre d’accueil de Milwaukee. Pour sa 8ème saison sur place, il a enfin récolté les fruits de sa patience, en s’emparant du trophée Larry O’Brien ce mardi.

Auréolé de son premier titre de champion, ainsi que du statut de MVP des Finales, le Greek Freak s’est affiché d’humeur incisive en conférence de presse d’après-match. Il a en effet profité de cette situation favorable pour lui pour régler ses comptes, et a entre autres détruit le concept d’unir ses forces avec d’autres superstars de la ligue. Les fans n’ont pas mi longtemps à désigner les cibles de cette déclaration.

Publicité

Outre les Lakers, qui se plaçaient comme les champions en titre grâce à leur duo LeBron James – Anthony Davis, Kevin Durant apparaissait comme l’un des principaux destinataires. Toujours trainé dans la boue pour sa signature aux Warriors, l’ailier compte aujourd’hui à ses côtés Kyrie Irving et James Harden à Brooklyn. Mais plutôt que de déplorer l’attitude de Giannis depuis Tokyo, où il se trouve avec Team USA pour les Jeux olympiques, il a préféré louer le parcours des Bucks. Joe Vardon de The Athletic s’est chargé de rapporter ses propos.



Je sais que c’est leur premier titre et que beaucoup de gens ne parlent de dynastie qu’après plusieurs sacres, mais la continuité dont a fait preuve cette équipe est quelque chose d’impressionnant. En les voyant continuer de construire et d’ajouter des pièces, pour maintenant être champions, vous ne pouvez qu’apprécier ça.

Un discours au ton détonnant par rapport à celui d’Antetokounmpo, qui correspond néanmoins au tweet qu’il a pu rédiger à chaud. Tout cela n’en reste pas moins surprenant.

Publicité




En effet, KD a montré à maintes reprises par le passé qu’il ne refusait jamais les échanges musclés, et qu’il ne se privait jamais de tacles envers les personnalités de la ligue. Ses récentes sorties en direction de Steve Kerr l’ont encore prouvé. Toutefois, le leader des Nets ne semble pas nourrir d’animosité envers l’international grec, et encore moins envers l’équipe de Milwaukee.

Durantula a même conclu son intervention avec un dernier mot pour d’autres joueurs de Mike Budenholzer, et par une ultime preuve d’admiration.

Voir quelques amis devenir champions aujourd’hui a été cool. Cette expérience n’est pas vécue par n’importe qui, donc il faut respecter cet accomplissement.

Publicité

L’air du Japon semble apaiser Kevin Durant, qui a préféré louer le long processus des Bucks jusqu’au titre, au lieu de réagir avec fureur aux paroles de Giannis Antetokounmpo. Qui l’eut cru.

Feed NBA 24/24