Publicité

NBA – Erreur fatale des Pelicans avec Zion ?

Zion Williamson pourrait ne jamais atteindre son potentiel maximum
Jonathan Bachman

En pleine reconstruction autour de Zion Williamson, New Orleans a décidé de frapper la première lors de cette intersaison. Le problème, c’est que les moves effectués ne convainquent pas tout le monde… Un analyste a même laissé entendre qu’ils avaient commis une boulette par rapport à leur intérieur star.

Publicité

Ils avaient annoncé vouloir être actifs durant l’intersaison, et les dirigeants des Pelicans n’ont pas perdu de temps pour tenir parole. Le premier gros trade est signé NOLA, Steven Adams et Eric Bledsoe rejoignant ainsi Memphis dans un échange à huit joueurs. Les deux vétérans n’étaient plus désirés dans le Bayou, et la franchise a finalement réussi à s’en débarrasser, se séparant au passage de son pick 10 lors de la draft 2021.

En retour, David griffin a toutefois réussi entre autres à récupérer le choix 17 des Grizzlies, New Orleans restant ainsi au premier tour. Un véritable soulagement, selon Zach Lowe. Au cours de son podcast avec Adrian Wojnarowski, le journaliste d’ESPN a expliqué que les Pels avaient peut-être commis une grosse erreur, vis-à-vis de Zion Williamson. Cela lui rappelle ainsi un autre cas, d’il y a deux ans :

Publicité



Ils sont encore trop tôt dans leur reconstruction pour commencer à échanger des choix. Cela me fait presque penser à Anthony Davis 2.0. Ils ont réalisé qu’ils avaient un talent générationnel dans leur effectif, et se sont précipités pour mettre des vétérans autour de lui, et l’équipe n’était pas assez bonne…

Publicité




Si la Nouvelle-Orléans est parvenu à dégager Bledsoe et Adams, dont le jeu ne fitait pas franchement avec celui de Zion, pas sûr que ce soit vraiment mieux avec le nouveau venu, Jonas Valanciunas. Si le Lituanien est beaucoup plus technique et mobile en attaque que l’ancien d’OKC, ayant notamment un petit shoot à mi-distance, il prend tout de même beaucoup de place dans la raquette… que le n°1 de la draft 2019 n’aura donc pas.

En plus de ça, le poste de meneur n’a toujours pas été adressé. Lonzo Ball est en partance, et NOLA se retrouverait alors sans poste 1 titulaire. La bonne nouvelle pour la franchise, c’est qu’elle dispose de pas mal de place sous le cap. Mais dans tous les cas, il va falloir trouver quelqu’un capable d’évoluer à merveille aux côtés de Williamson, qui est appelé à être le franchise player sur le long terme. Dans le cas contraire, il pourrait bien vite se lasser et demander un transfert…

Publicité

Si les Pelicans ont fait le premier move, il leur reste encore beaucoup de travail. Les agents libres sont rarement intéressés par la franchise de la Louisiane, qui a pourtant besoin de beaucoup de sang neuf… ne serait-ce que pour entourer correctement Zion Williamson.

Feed NBA 24/24