Publicité

NBA – L’énorme révélation sur le Français Joel Ayayi, nouveau joueur des Lakers

La jeune arrière français des Los Angeles Lakers, Joel Ayayi, ici sous les couleurs de Gonzaga, a effectué un gros sacrifice pour rejoindre Anthony Davis et LeBron James dans la franchise
Jamie Squire / David E. Klutho

Censé être sélectionné au second tour de la Draft 2021, Joel Ayayi n’a finalement pas entendu son nom appelé durant la cérémonie, lui permettant de signer par la suite aux Lakers. Mais selon les informations d’un insider généralement bien renseigné, ce scénario n’aurait rien d’un heureux hasard.

Publicité

Au sortir d’une saison junior des plus encourageantes du côté de Gonzaga, son profil intriguait plus d’une franchise NBA. Pourtant, à la surprise des principaux experts de la Draft, Joel Ayayi n’a été sélectionné par aucune équipe durant la cérémonie. Un dénouement qui aurait pu décevoir plus d’un prospect, mais qui n’a pas eu raison des espoirs de réussite du prometteur arrière français.

Quelques minutes seulement après la fin de la grande loterie, ce dernier a en effet pu parapher un two-way contract… aux Lakers. Bien que non-drafté, rejoindre une écurie aussi prestigieuse et ambitieuse pour la saison à venir a tout du bon coup pour lui. D’ailleurs, d’après Sam Vecenie de The Athletic, il se pourrait que l’international U19 ait eu son rôle à jouer dans cette belle tournure des événements.

Publicité

Au même titre que (Austin) Reaves (autre joueur non-drafté obtenu via un two-way contract par LA, ndlr), Ayayi a refusé des offres qui lui auraient permis d’être drafté, dans le but de ne pas être sélectionné et de choisir sa destination. Et à l’instar de Reaves, encore une fois, il a choisi les Lakers. Ouais, les Lakers s’en sont bien sortis, même sans avoir un seul pick.



Ayant abandonné leurs chances de pouvoir récupérer le moindre prospect, en envoyant leur 22ème pick aux Wizards dans l’échange impliquant Russell Westbrook, les Angelinos se sont donc rabattus sur les jeunes snobés. Une catégorie dans laquelle s’est volontairement inscrit Ayayi, de sorte à rejoindre les rangs des champions 2020. Désormais, il espère suivre la trajectoire d’un Alex Caruso, et se faire contre toute attente une place à LA.

Publicité




Vecenie rappelle en outre que, malgré le pedigree et les gros objectifs que se fixent LeBron James et consorts pour l’an prochain, cette possibilité ne parait pas si irréaliste à l’heure actuelle.

Au bout du compte, les Lakers étaient l’option la plus attrayante, et on peut comprendre pourquoi. Ils sont non seulement un contender, mais ont aussi une tonne de spots disponibles dans leur roster après le trade de Russell Westbrook. Les joueurs qui démarrent l’été avec un two-way contact sont au final bien positionnés pour s’y faire une place, compte tenu des inquiétudes vis-à-vis de la luxury-tax.

Ayayi parviendra-t-il dès lors à rééditer la perf de Ronny Turiaf, et à s’imposer chez les Purple & Gold en tant que Frenchie issu de Gonzaga ? Il pourra en tout cas prouver sa valeur dès le 8 août, et l’entame de la Summer League.

Publicité

Malgré les risques évidents que cela engendrait, Joel Ayayi a donc refusé d’être drafté au second tour de la Draft, de manière à atterrir aux Lakers. À lui de rendre payante cette décision osée dans les prochaines semaines.

Les Français (NBA) Los Angeles Lakers NBA 24/24

Feed NBA 24/24