Publicité

NBA – « Leurs chances de recruter Lillard ont grandi, et considérablement ! »

Damian Lillard rejoint LeBron et Bird dans l'histoire après son carton !
NBA.com (DR)

Sa campagne olympique désormais terminée, Damian Lillard redevient l’une des attractions du marché en NBA. Un temps appelé à poursuivre sa route à Portland, le meneur star pourrait au final changer d’air, et une franchise aurait pris les devants de façon importante dans le dossier !

Publicité

Deux mois après l’élimination de Portland en playoffs, et par extension, le lancement des rumeurs de transfert le concernant, ce feuilleton fait toujours autant parler. Entretemps médaillé d’or avec Team USA, Damian Lillard a remis de l’huile sur le feu concernant son avenir avec une récente déclaration bouillante. Derek Bodner a dès lors dressé un bilan de la situation pour The Athletic, écartant tout d’abord la possibilité de le voir rejoindre New York.

Les Knicks avaient du cap space au début de l’été, qui leur permettait théoriquement d’obtenir une autre star pour évoluer aux côtés de Lillard, formant un big-three avec Julius Randle. Toutefois, les Knicks n’ont pas recruté de star, et ont au lieu de cela utilisé cet argent pour signer Evan Fournier et Kemba Walker, tout en ramenant Nerlens Noel, Derrick Rose et Alec Burks. (…) Ils sont donc, a priori, moins attirants pour Lillard qu’il y a un mois.

Publicité

La Big Apple apparaissait en effet comme l’une des destinations les plus attrayantes pour Dame à l’entame de l’intersaison, mais ne posséderait plus le même pouvoir d’attraction aujourd’hui. Cela élimine donc une menace pour les Blazers, qui n’ont pas vraiment rassuré leur franchise player avec leur activité sur le marché ces dernières semaines. Une autre équipe chaude sur le meneur, à savoir Miami, serait par ailleurs elle aussi hors course selon le journaliste.



Le Heat a acquis Kyle Lowry grâce à un sign-and-trade, puis a ramené Victor Oladipo et Jimmy Butler, le premier via un contrat d’un an, et l’autre via une extension de quatre ans au salaire max. Le move pour Lowry est particulièrement important, puisque Lowry joue non seulement un rôle similaire à celui de Lillard, mais il met aussi Miami dans le hard cap, et il est virtuellement impossible pour le Heat de mettre en place un trade pour récupérer les 43.75M$ de salaire de Lillard.

Publicité




Face à ce constat, un seul candidat à l’arrivée du sextuple All-Star parait encore en mesure de le récupérer avant le début de la saison prochaine : les Sixers. D’après Bodner, la probabilité de voir ces derniers mettre la main sur Lillard n’aurait même jamais été aussi importante !

Avec deux prétendants majeurs écartés du dossier, et compte tenu de la grosse possibilité de voir Lillard mécontent face aux chances des Blazers (pour le titre), les chances des Sixers de recruter Lillard ont grandi, et considérablement.

Les dirigeants de Philadelphie ont visiblement tiré les mêmes conclusions, puisqu’ils se montreraient prêts à lancer les grandes manœuvres pour mettre la main sur le récent champion olympique. De nouveaux rebondissements pourraient dès lors très rapidement avoir lieu.

Publicité

Très peu mentionnés il y a encore un mois dans le dossier Damian Lillard, les 76ers s’affirmeraient désormais comme les mieux placés pour récupérer le leader de Portland. À eux de trouver la bonne offre pour y parvenir.

Feed NBA 24/24