Publicité

NBA – « C’est lui le meilleur scoreur all-time, pas Jordan »

Michael Jordan en colère
(DR)

Incroyable joueur de basket, Michael Jordan était avant tout un scoreur fabuleux. De là à le considérer comme le plus grand marqueur all-time ? Pas selon un ancien All-Star, qui a plutôt un joueur actuel en tête pour cette distinction.

Publicité

On peut ne pas apprécier le personnage Kevin Durant, mais il est difficile de ne pas s’agenouiller devant le scoreur qu’il est. Cette saison encore, le joueur des Nets a tourné à près de 27 points par match, le tout en shootant à 53% au tir, dont un monstrueux 45% derrière l’arc. Et dire qu’il revenait d’une saison blanche…

Autant dire que pour beaucoup, il est clairement l’un des meilleurs marqueurs de tous les temps, voire… le n°1. C’est en tout cas l’avis de Gilbert Arenas qui s’est exprimé sur le sujet lors d’un entretien avec Fubo Sports. L’Agent Zéro a notamment expliqué qu’à ses yeux, la façon dont Durantula enchaîne les paniers le place même au-dessus d’un certain Michael Jordan :

Publicité



En tant que joueur de basket-ball, en tant que fan qui comprend le jeu, la façon dont Kevin Durant marque des points est vraiment sans effort. On ne peut pas vraiment l’arrêter, le contrôler ou le défier à cause de sa taille et de ses tirs. C’est probablement le scoreur le plus facile de l’histoire de la NBA. Les fans de Jordan ne seront pas d’accord, mais lorsque vous regardez les statistiques sur papier, vous ne voyez que ce que vous voulez, et je suis un fan de Jordan.

Publicité




Clairement, cette sortie mérite de poser le débat, car la facilité que montre le Slim Reaper tous les soirs est sans commune mesure. Arenas va toutefois plus loin dans son argumentaire, en évoquant notamment les coéquipiers des deux hommes. Il rappelle notamment que là où Jordan était l’option n°1 incontestée de sa franchise, Durant avait lui une multitude de gros attaquants autour de lui :

Le scoring de Jordan était incroyable, mais il y avait un défaut. Le deuxième meilleur marqueur de son équipe était Scottie Pippen, qui n’était pas un marqueur naturel. Il avait une moyenne de 22 au mieux lorsque Jordan était absent. KD avait cependant Russell Westbrook, qui marquait 28 par match lorsque Durant était blessé. Westbrook était plus dominant sur le plan offensif que Pippen. Puis sont arrivés Curry et Thompson. Jordan n’a jamais eu ces joueurs offensifs autour de lui pour faire baisser sa production.

Publicité

Kevin Durant ou Michael Jordan ? Malgré son adoration pour l’ex-Bull, Gilbert Arenas a tranché pour l’ailier de Brooklyn. C’est dire si ce dernier a réussi à marquer les esprits de ses pairs !

Feed NBA 24/24