Publicité

NBA – À peine arrivé, Pat Beverley encore tradé !

Patrick Beverley réagit à un coup de sifflet
USA Today (DR)

Envoyé à Memphis après 4 saisons de bons et loyaux services aux Clippers, Patrick Beverley ne se sera pas attardé bien longtemps dans le Tennessee. Les Grizzlies ont en effet déjà décidé de se débarrasser de lui, et viennent de le transférer dans une nouvelle franchise de l’Ouest !

Publicité

Aussi stable leur situation puisse-t-elle être pendant des années, des joueurs peuvent subitement enchainer les trades, sans avoir leur mot à dire. Patrick Beverley le constate à ses dépens ces derniers jours, victime du business impitoyable de la NBA. Pièce à part entière des Clippers depuis 2017, il s’est dans un premier temps retrouvé impliqué dans un trade impliquant 4 joueurs, ce dimanche.

Son départ, quasiment inévitable si sa franchise souhaitait attirer un nouveau gros salaire à Los Angeles, a évidemment beaucoup fait réagir sur les réseaux. Personnage aussi attachant pour certains, que détestable pour d’autres, le meneur de 33 ans a subi quelques moqueries dans les heures qui ont suivi cette nouvelle. Son point de chute semblait néanmoins lui convenir.

Publicité

Transféré à Memphis, Pat Bev s’est alors affiché ravi de rejoindre une équipe dont les valeurs de jeu historiques se rapprochent des siennes. C’est en tout cas ce qui pouvait être décrypté dans sa première réaction à son trade. Pas de chance pour lui, puisque son mariage avec les Grizzlies n’aura duré… qu’un jour. Adrian Wojnarowski vient en effet de révéler la nouvelle destination que va devoir rejoindre le pitbull !



Les Memphis Grizzlies envoient Patrick Beverley aux Minnesota Timberwolves en échange de Jarrett Culver et Juancho Hernangomez, indiquent des sources à ESPN.

Publicité




Les Grizz’ ont donc décidé de se passer du profil vétéran de Beverley, préférant récupérer des joueurs d’avenir correspondant plus à leur projet long terme. Les Wolves, eux, ont à l’inverse jugé que l’expérience de l’arrière pourrait s’avérer bénéfique pour leur équipe. Ricky Rubio parti à l’Est, ils disposent désormais d’un backup idéal à leurs yeux pour faire souffler D’Angelo Russell.

Woj’ n’oublie par ailleurs pas de rappeler que le GM de Minnesota n’a pas choisi l’ancien Rocket par hasard. Gersson Rosas a en effet pu côtoyer Pat Bev à Houston, et sait mieux que quiconque ce qu’il pourra apporter à sa franchise dans les mois à venir. Sa présence dans le vestiaire jeune et réputé laxiste de Minneapolis devrait ainsi aider Karl-Anthony Towns & Co. à viser plus haut.

Publicité

Pas le temps de poser ses valises à Memphis pour Pat Beverley. C’est bel et bien dans le Minnesota que le défenseur né devrait débuter sa nouvelle aventure dans la ligue !

Feed NBA 24/24