Publicité

NBA – « Tout le monde se rappelle ce qu’il faisait et où il était quand c’est arrivé »

Joakim Noah sous le maillot des Bulls.

Quand un grand évènement se produit dans le monde, tout le monde ou presque se souvient de ce qu’il faisait au moment où la nouvelle a fait le tour du monde… Pour Joakim Noah, la NBA a connu l’un de ces grands moments malheureux en 2012, et les esprits seraient encore marqués.

Publicité

Il y a des moments qui marquent l’esprit des fans bien plus que d’autres, y compris dans l’histoire récente de la ligue… Tout le monde se souvient par exemple de sa réaction au moment où Kevin Durant a annoncé sa signature aux Warriors, équipe qui venait de le battre en playoffs et qui sortait d’une saison à 73 victoires pour seulement 9 défaites, record absolu devant les Bulls de Michael Jordan.

Tout le monde se souvient des quelques minutes de flottement qui ont suivi les premières rumeurs du décès de Kobe Bryant en janvier 2020. Tout le monde se souvient aussi des larmes qui ont suivi et de l’ambiance morose qui a pesé sur tout le monde de la balle orange dans les semaines suivantes. Certains doivent même se rappeler précisément ce qu’ils faisaient quand ils ont appris la terrible nouvelle.

Publicité

Et pour Joakim Noah, de passage dans le KnuckleHead Podcast de Darius Miles et Quentin Richardson, un autre moment de l’histoire a eu cet effet sur les fans. Selon le pivot français, la première blessure au genou de Derrick Rose a elle aussi eu l’effet d’une bombe atomique en NBA, et elle a changé l’histoire récente de la ligue. Selon lui, c’est ce qui a couté le titre à ses Bulls de l’époque.



La blessure au genou de Derrick Rose était vraiment dure à avaler parce que, si on regarde bien le contexte de l’époque, nous étions la meilleure équipe de la ligue. Nous avions le meilleur bilan, nous sortions d’une finale de conférence perdue face au Heat, nous avions recruté Richard Hamilton… C’était notre année. Puis il s’est fait les ligaments croisés. Tout le monde se rappelle ce qu’il faisait et où il était quand c’est arrivé…

Publicité




Dès le premier match des playoffs 2012, les Bulls ont perdu leur leader et surtout le moral face à cette blessure particulièrement cruelle. Derrick Rose marchait sur l’eau à ce moment là, mais sans lui, Joakim Noah et ses coéquipiers n’ont même pas réussi à passer le premier tour face à Philadelphie… Les choses auraient du être différentes.

Publicité

Derrick Rose était le grand chouchou des fans de basket, nombreux sont ceux qui se souviennent de ce qu’ils faisaient au moment où les ligaments de Derrick Rose ont lâché pour la première fois. Joakim Noah n’oublie pas non plus ce moment charnière.

Feed NBA 24/24