Publicité

NBA – Comment Harden pourrait influer sur le futur de Ben Simmons !

James Harden pourrait débarquer aux Sixers
Mitchell Leefe (DR)

Toujours dans l’attente d’être échangé, Ben Simmons est encore en train de patienter. Son trade pourrait prendre du temps, comme l’indique Kendrick Perkins. Pour appuyer son propos, l’analyste utilise le cas… James Harden.

Publicité

Cela fait maintenant des mois que les Sixers ont entamé des négociations afin d’échanger Ben Simmons, sans grand succès. On sait qu’il y a eu un coup de téléphone avec les Warriors pour discuter, mais il a tourné court au moment d’évoquer la contrepartie. À partir de là, on savait que ce processus allait être long.

C’est généralement ce qui arrive quand deux parties ont une vision très différente concernant la valeur d’un joueur. Philadelphie pense toujours avoir un jeune avec un joli potentiel à exploiter, quand les prétendants pensent presque faire une faveur aux 76ers en récupérant quelqu’un en difficulté. Pour Simmons, la patience est donc requise.

Publicité

Pour lui, on peut dire que c’est une mauvaise nouvelle à l’approche du camp d’entraînement. Il espérait sans doute découvrir sa prochaine équipe pour cet exercice, mais ce scénario a pris du plomb dans l’aile au fil des semaines. Il devient de plus en plus probable que l’Australien soit encore là en octobre, comme le pense aussi Kendrick Perkins.



L’analyste d’ESPN s’est prononcé sur le dossier Simmons, et estime que cela va prendre du temps. Pour appuyer son propos, il fait un parallèle avec le feuilleton James Harden l’an passé :

Écoutez, si James Harden a dû commencer la saison avec un uniforme des Rockets, je ne sais pas pourquoi Ben Simmons pense que ce sera différent pour lui. Sa valeur marchande n’est pas bonne.

Publicité




Difficile de nier ici le propos de Perkins, puisqu’un trade est toujours en attente. La valeur marchande du joueur varie beaucoup en fonction des parties, ce qui explique ces difficultés. Le meilleur scénario possible pour les 76ers ? Que Simmons soit sur le parquet à la rentrée, et qu’il fasse une excellente impression :

Quand tu entends l’organisation des Sixers te dire : « Hey, on ne trade pas Ben. Nous allons le conserver dans le roster jusqu’à ce qu’on obtienne quelque chose qui soit bénéfique pour nous. » Ça veut dire qu’ils sont prêts à attendre. Je pense qu’il sera avec les 76ers lors de la soirée d’ouverture.

Publicité

Les 76ers ont l’avantage, puisque Ben Simmons a encore plusieurs années de contrat. C’est donc à Daryl Morey de dicter la conversation, même s’il devra peut-être se résoudre à changer sa position si les discussions n’avancent pas au fil des mois. D’ici la reprise, c’est en tout cas très mal parti.

Feed NBA 24/24