Publicité

NBA – Le tacle subtil de KAT sur… Jimmy Butler, des années après leur embrouille

La séquence très tendue entre Jimmy Butler et KAT cette nuit NBA
Captures d’écran : NBA League Pass

On a tendance à l’oublier tant il brille à Miami et porte ses coéquipiers, mais le passage de Jimmy Butler à Minnesota s’était très mal terminé. Il était parti en humiliant tout le monde, et plus particulièrement Karl-Anthony Towns, qualifié de soft… Des années après le pivot n’a pas oublié, et il a d’ailleurs lâché un petit tacle à la star du Heat.

Publicité

Karl-Anthony Towns est sans doute l’un des joueurs les plus sous-cotés de la ligue, et la raison derrière cela est plutôt simple : son équipe ne gagne pas. En six saisons dans la ligue, le double All-Star ne compte qu’une seule apparition en playoffs, et elle n’aura duré que 5 petites rencontres… Les grands joueurs sont jugés dans les grands moments, et lui en manque cruellement à son actif.

Mais la saison à venir pourrait être bien différente. Lui devrait encore être excellent sur le plan individuel, Anthony Edwards devrait continuer sa progression pharamineuse et, comme il l’a annoncé, se rapprocher de Michael Jordan, et D’Angelo Russell a prouvé qu’il pouvait être époustouflant dans un rôle de 6ème homme. Si on ajoute à cela l’expérience de Patrick Beverley et sa défense, on obtient une potentielle équipe du Top 8 de la conférence Ouest.

Publicité

Malheureusement pour le pivot vedette, une terrible histoire d’amour interdite au sein de sa franchise a secoué la NBA, remettant ainsi ce semblant de continuité et de progression en question. Il s’est exprimé à ce sujet lors du Media Day des Timberwolves, et il n’a pas hésité à se livrer à coeur ouvert. Il a aussi profité de l’occasion pour glisser un petit tacle à son ancien coéquipier Jimmy Butler.



J’ai tout connu depuis mon arrivée dans le Minnesota… J’ai du traverser la mort d’un entraîneur, j’ai connu plusieurs directions, plusieurs coachs. Et si j’ai eu la chance d’évoluer avec des coéquipiers exceptionnels, je n’ai pas vraiment eu l’occasion de construire la moindre relation sincère ici puisqu’il y a énormément d’instabilité, il y a toujours du changement dans l’effectif. J’ai connu beaucoup de choses…

Publicité




Tout ce que vous pouvez imaginer dans la carrière d’un joueur NBA je l’ai connu. La direction, les entraineurs, les joueurs, le COVID… Pfff, j’ai été le bouc émissaire pour certaines personnes, des coéquipiers ont menti à mon sujet dans les médias. C’est difficile de gérer ces merdes depuis mon arrivée. La seule chose qui est constante à Minnesota, c’est mon professionnalisme. Je ne changerai jamais qui je suis pour devenir la personne que certains veulent.

KAT dément totalement les propos de Jimmy Butler lors de leur légendaire embrouille. Il n’est pas soft, il ne manque pas d’envie sur le terrain, il est juste lui-même, prend les choses avec énormément de recul, et il ne changera jamais son approche pour donner tort à son ancien coéquipier. La meilleure réponse sera donc sur le terrain, avec une belle qualification en playoffs. La marche ne semble plus si haute.

Publicité

Karl-Anthony Towns n’est pas soft, il est simplement lui-même. Il aura l’occasion de donner tort à Jimmy Butler et de rétablir la vérité à son sujet sur le terrain en venant à bout du Heat.

Feed NBA 24/24