Publicité

NBA – L’improbable poussée de croissance d’Anthony Edwards depuis sa Draft révélée !

Anthony Edwards tout sourire avec les Wolves
Digital India Web (DR)

Auteur d’une saison rookie très prometteuse, Anthony Edwards a un atout inattendu dans sa manche : une poussée de croissance improbable entre sa Draft et cet été ! De quoi pousser la pépite à s’enflammer quelque peu, dans son style caractéristique…

Publicité

Drafté par les Wolves avec le 1er choix de la Draft 2020, Anthony Edwards a débarqué en NBA à l’automne dernier du haut de ses 19 ans et 2 mois. A l’époque, il mesurait 1m93… mais ce temps-là est révolu ! Dans un entretien avec le Star Tribune, le coach Chris Finch a révélé que contre toute attente, Ant avait grappillé pas moins de 5 centimètres durant sa saison rookie.

Un changement qui est tout sauf anodin, puisqu’il permet au désormais sophomore de flirter avec la barre des 2 mètres (1m98), et donc de pouvoir jouer plus à l’intérieur dans une ligue toujours plus portée vers le small ball. Le principal intéressé a en tout cas accueilli la nouvelle dans son style habituel, comme rapporté par Finch :

Publicité

C’est très Ant, mais il me disait : « Il ne vaut mieux pas que j’arrive à 1m98 où bien je vais être Michael Jordan.

Michael Jordan mesure en effet 1m98, mais Edwards a encore quelques légères années de travail devant lui avant que son jeu ne ressemble à celui de son illustre aîné. Dans tous les cas, et plus sérieusement, ce gain de taille fait les affaires des Wolves, qui souhaitent depuis de longs mois que leur prodige s’améliore au rebond.



Il est un joueur unique avec énormément de qualités naturelles, mais il est très littéral quand vous le coachez. Si je lui dis : « va sur le terrain et fais X chose », il la fait. En fin de saison, on s’est donc mis à lui donner des objectifs, comme par exemple prendre 7 rebonds sur un match. On lui a donné des buts pour chaque match, et il les a atteints.

Publicité




Edwards a tourné à 4.7 rebonds lors de sa saison rookie, mais plus spécifiquement à 5.4 prises sur ses 20 derniers matchs, après que les Wolves lui aient demandé de se concentrer sur ce secteur du jeu. Mesurer 5 centimètres de plus aidera forcément Ant à poursuivre en ce sens, et rien ne dit qu’il ne continuera pas encore à grandir un peu dans les mois qui viennent !

Pour rappel, l’ancien de la fac de Georgia a tourné à 19.3 points pour sa première campagne en NBA, ne s’inclinant que face à LaMelo Ball pour le titre de rookie de l’année. Les Wolves espèrent le voir exploser lors de sa saison sophomore, afin d’aider l’équipe à retrouver les joies des playoffs dans le sillage de Karl-Anthony Towns, D’Angelo Russell, Patrick Beverley… et peut-être Ben Simmons ?

Publicité

Il y a des choses que l’on ne contrôle pas, et les poussées de croissance en font partie. Heureusement, celle-ci ravit tout le monde !

Anthony Edwards Minnesota Timberwolves NBA 24/24

Feed NBA 24/24