Publicité

NBA – Les Lakers déjà foutus ? Le terrifiant passif

Sur le papier, les Lakers sont l’une des meilleures équipes de la ligue avec ce mélange de talent, d’expérience, d’adresse, de qualités athlétiques… Mais ce n’est pas la première fois que l’effectif Purple and Gold se base sur une collection de gros noms. Et jusque là, les résultats sont mitigés.

Publicité

Après une élimination logique au premier tour des derniers playoffs, une grande première dans la carrière de LeBron James, les Lakers ont décidé de mettre toutes les chances de leur côté cet été pour retrouver les sommets. Le King et Anthony Davis pourront compter sur leurs nouveaux coéquipiers pour se rapprocher du titre, et notamment sur un Russell Westbrook déjà en feu sur les premiers entrainements.

Mais ce n’est pas tout, puisque Rob Pelinka a aussi décidé de s’offrir les services de nombreux vétérans prestigieux. Rajon Rondo et Dwight Howard sont de retour après le titre remporté dans la bulle, Trevor Ariza aussi, et Carmelo Anthony, l’un des meilleurs marqueurs de sa génération, va découvrir la vie au Staples Center. Cette collection de talents est impressionnante et inquiète déjà certains adversaires… mais aussi certains fans des Lakers !

Publicité

Car ce n’est pas la première fois que la franchise opte pour une telle méthode à l’intersaison, et le problème, c’est que les résultats sont rarement au rendez-vous. Avant la saison 2003-2004 par exemple, alors que les hommes de Phil Jackson venaient de perdre leur titre après trois sacres consécutifs, la direction a fait signer deux légendes des années 90′ pour épauler Shaquille O’Neal et Kobe Bryant, et surtout pour se venger du reste de la ligue.



Le problème, c’est que si les Purple and Gold ont retrouvé les Finales grâce à l’aide de Gary Payton et Karl Malone, même si ce dernier a été blessé une majeure partie du temps, ils n’ont pas pu venir à bout de surprenants Pistons dans la course au titre. Cette superteam est aujourd’hui encore vue comme un immense échec dans l’histoire de la franchise la plus prestigieuse de la ligue.

Publicité




D’ailleurs, l’expérience a de nouveau été tentée en 2012-2013 quand les Lakers ont décidé de faire venir un Dwight Howard au sommet de son art et un Steve Nash sur la fin pour entourer le duo doublement titré Kobe / Pau Gasol. Encore une fois l’équipe était somptueuse sur le papier, mais entre les blessures et surtout les mésententes sur le parquet, ces Lakers là n’ont même pas pu passer un tour de playoffs…

Forcément avec de tels antécédents, les fans peuvent être inquiets à l’approche de la nouvelle saison. Si les noms empilés dans l’effectif font rêver, rien ne dit que la mayonnaise prendra et qu’ils pourront aller inquiéter les Nets dans la course au titre. Et si cette méthode est de nouveau la source d’un échec cuisant, il faudra peut-être la bannir dans les bureaux…

Publicité

Les Lakers ont fait le choix de se baser sur l’expérience pour la saison prochaine, comme en 2003 et 2012… Espérons pour eux que le résultat sera différent.

Los Angeles Lakers NBA 24/24

Feed NBA 24/24