Publicité

NBA – Steph Curry et Draymond Green en colère contre les Warriors !

Une première dans l'histoire pour Curry et Green
(DR)

Depuis quelques mois, Steph Curry s’est souvent retrouvé en désaccord avec son front office. Un sentiment encore confirmé durant les derniers jours, puisque le meneur n’a pas apprécié de voir un joueur être coupé. Il n’est pas le seul, Draymond Green étant du même avis.

Publicité

Ce mardi soir, les Warriors vont retrouver les Lakers, qu’ils ont pu affronter par deux fois durant la pré-saison. Un résultat qui leur a permis de prendre la confiance, surtout avec les 5 victoires au total pour les hommes de Steve Kerr. Mais contre les coéquipiers de LeBron James, pour le compte de la saison régulière, ce sera un autre scénario, avec on l’espère un peu plus de suspense.

Steph Curry sera bien présent, lui qui a cartonné lors de son dernier match. Le Chef est déjà chaud bouillant à l’aube de cette campagne, mais ce n’est pas toujours dans le sens positif du terme. La raison ? Il n’a pas du tout apprécié le choix de ses dirigeants.

Publicité

Le dernier move des Dubs qui ne plaît pas à Steph Curry

La semaine passée, les Dubs ont dû finaliser leur roster en choisissant un joueur. À la surprise générale, le front office a décidé de couper tous ceux testés au cours des dernières semaines, dont Avery Bradley, vétéran respecté au sein de la ligue. Ce choix, il n’a pas plu à Curry, ainsi qu’à Draymond Green. Les deux voulaient voir l’arrière rester au vu de son apport.



Marcus Thompson, révèle dans son dernier article pour The Athletic :

Steph Curry et Draymond Green faisaient partie d’un groupe qui était pour conserver Avery Bradley. Le joueur de presque 31 ans, qui entre dans sa 12ème année n’a pas semblé très impactant durant la pré-saison. Mais ceux en faveur de sa venue ne sont pas inquiets concernant l’apport d’un vétéran à ce stade de l’année. À la place, ils l’ont vu comme quelqu’un qui pouvait être important lors d’un run en playoffs.

Publicité




Seulement voilà, le front office a fait son choix et n’a pas souhaité écouter les stars. Ils ont choisi un Français à la place pour combler ce 15ème spot, ce qui ne plaira peut-être pas à tout le monde. Curry voulait voir Bradley rester, surtout pour sa défense, qui aurait pu être cruciale en playoffs.

Ce n’est pas la première fois que Curry a montré son désaccord avec Golden State lors des derniers mois. Cet été, il voulait voir son front office être offensif en allant chercher un gros joueur. Ses dirigeants ont préféré miser sur la jeunesse à la draft, ce qui n’a pas dû plaire aux vétérans du roster.

Publicité

Pas content, Steph Curry voulait voir Avery Bradley dans le roster des Warriors, ce qui n’arrivera finalement pas. Cruel pour l’arrière, qui va devoir trouver une autre porte de sortie. Alors que la saison va débuter, ça ne sera pas facile.

En direct : toute l'actu NBA