Publicité

NBA – Les propos de LaMelo qui vont faire rager LeBron et KD !

La superstar NBA des Los Angeles Lakers, LeBron James, incrédule suite aux récents propos tenus par le rookie des Charlotte Hornets, LaMelo Ball, à son égard
David Zalubowski / Kent Smith

LaMelo Ball n’est que dans a seconde saison, et pourtant, il est déjà une référence sur son poste. Très confiant pour ce nouvel exercice, le meneur des Hornets s’est même permis une petite sortie médiatique qui devrait faire rager Kevin Durant et LeBron James.

Publicité

LaMelo Ball est un joueur pas comme les autres… Attendu au tournant pour sa deuxième saison, le Rookie de l’Année en titre a prouvé qu’il avait l’étoffe d’un leader lors du match d’ouverture face aux Pacers. Alors que son équipe était menée de 23 points, Melo a pris ses responsabilités pour sonner la révolte chez ses Hornets. À coups de tirs long distance, il a pu arracher la décision (victoire 123-122)

Publicité

LaMelo Ball, homme d’une seule franchise ?

Grâce à cette performance unique dans l’histoire, LaMelo Ball a prouvé qu’il avait pour ambition de faire mieux que le play in de la saison dernière. Et même si ses Hornets échouent encore, il ne quittera pas le navire. Dans une récente conférence de presse, le fantastique et fantasque meneur a expliqué sa vision d’une carrière en NBA, et pour lui, hors de question de quitter sa franchise, quelque soit le contexte.



J’ai l’impression de toujours avoir la mentalité qu’ils avaient à l’époque. Rien que le fait de changer d’équipe, ils ne faisaient jamais ça à l’époque. Tu es sélectionné par une équipe et tu y restes le plus longtemps possible. Tu es censé aller dans une équipe et après construire quelque chose à partir de ça. Surtout pour les hauts choix de Draft, tu finis normalement dans une mauvaise équipe et tu dois la rendre meilleure.

Publicité




Né en 2001, LaMelo Ball a connu quelques exemples de joueurs qui sont restés fidèles à une seule franchise. Kobe Bryant, évidemment, icône de toute une génération, mais aussi Dirk Nowitzki ou Tim Duncan, deux joueurs légendaires qui ont connu les succès collectifs mais aussi individuels dans leur équipe de toujours. Une inspiration pour lui, qui se voit déjà rapporter un trophée Larry O’Brien en Caroline du Nord.

Difficile de ne pas voir en ces mots un petit tacle envers LeBron James, Kevin Durant, et tous les joueurs qui ont préféré partir au sommet de leur art pour décrocher une première bague dans une autre franchise. Melo a bon espoir de pouvoir éviter ce chemin à l’avenir, alors il faudra que Michael Jordan monte un gros roster autour de lui pour lui permettre de réaliser cet objectif.

Publicité

LaMelo Ball est encore jeune, et pourtant il réfléchit comme un « ancien ». Il veut rester fidèle à ses Hornets, ce qui doit ravir les fans. Il a le profil d’un leader, à ses dirigeants de bien l’entourer.

En direct : toute l'actu NBA