Publicité

NBA – « Ca vous étonne de lui ? Ce type est un sac à merde »

NBA Baron Davis défonce Robert Sarver
Harry How / Mark J. Rebilas-USA TODAY Sports

Au cœur d’un sombre scandale, Robert Sarver subit les foudres d’à peu près tout le monde au sein de la NBA. Récemment, un ancien joueur s’en est notamment pris violemment au propriétaire de Phoenix… En voilà un qui ne connaît pas la langue de bois !

Publicité

Clairement, les Suns n’avaient pas besoin de ça actuellement. Alors qu’ils se battent pour une place dans le Top 4 à l’Ouest, Chris Paul & co. ont vu leur franchise être entachée par une vilaine affaire de scandale. La raison pour cela ? Des accusations très graves à l’encontre de Robert Sarver, patron des Cactus. Difficile de se concentrer sur la saison en cours, dans ces conditions…

Du côté du businessman, ça ne va cependant pas mieux, puisque de nombreux acteurs de la ligue ont donné de la voix contre lui depuis l’annonce de l’enquête. Plus récemment, c’est Vince Carter en personne qui l’a cloué au pilori, ajoutant ainsi un peu plus d’huile sur le brasier ardent. En revanche, là où le Hall of Famer a usé d’un discours assez poli, d’autres se montrent bien plus directs.

Publicité

Bardon Davis dégomme Robert Sarver, proprio des Suns

Le meilleur exemple ? Baron Davis, désormais à la retraite. Ce dernier a en effet été interrogé par TMZ Sports sur l’affaire, et il n’a pas manqué de faire sensation. Pour faire simple, il a littéralement dégommé l’accusé ! Voilà qui fait mal :

Ça vous étonne de lui ? Regardez-moi cet enfoiré. Je me fous de cet homme. C’est un sac à merde.



Les mots sont particulièrement forts de la part de l’ancien Warrior, qui semble avoir de sacrés différends avec Sarver pour l’attaquer de la sorte. Étant donné qu’il n’a jamais joué dans l’Arizona, on peut se demander de quoi il s’agit… Gérant un podcast, on peut s’attendre à ce que B-Davis en dévoile davantage dans les jours à venir. Vu comme l’affaire est partie, cela peut être explosif !

Publicité




En tout cas, le propriétaire de la franchise n’a visiblement plus grand monde vers qui se tourner. Ses joueurs ont en effet décidé pour la plupart de s’abstenir de commentaires, souhaitant se concentrer sur les parquets. En revanche, Devin Booker a tout de même laissé entendre qu’il ne le soutiendrait pas… Quand votre franchise player adopte un tel discours, c’est généralement assez mauvais signe, même si vous avez les pleins pouvoirs. Demandez à Donald Sterling ce qu’il en pense !

Puisqu’on parle de l’ancien patron des Clippers, évincé suite à un scandale de racisme il y a quelques années, on peut s’attendre à ce qu’une issue similaire soit privilégiée. La réputation de Sarver étant fortement endommagée, il faut désormais éviter que cela n’impacte trop les Suns. Il sera donc certainement poussé à vendre son équipe, de façon officieuse même si l’enquête n’aboutit à rien de concret. Un nouveau patron pourrait donc bientôt débarquer.

Publicité

Baron Davis a sorti la sulfateuse contre Robert Sarver, et on peut s’attendre à ce qu’autres joueurs lui emboîtent le pas. Les prochains jours seront tout sauf agréables pour l’homme d’affaires…

Déclarations NBA 24/24 Phoenix Suns

En direct : toute l'actu NBA