Publicité

NBA – Montrezl Harrell démonte les Lakers avec un vilain shot sous la ceinture !

L'intérieur NBA des Washington Wizards, Montrezl Harrell, s'en est de nouveau pris verbalement à son ancienne équipe des Los Angeles Lakers, symbolisée ici par les superstars Anthony Davis et LeBron James
Brian Babineau / DR

Transféré de Los Angeles à Washington cet été, Montrezl Harrell revit sous ses nouvelles couleurs. Toujours aussi bavard, il ne s’est donc pas fait prier pour envoyer un gros tacle assassin à son ancienne franchise des Lakers !

Publicité

Avec leur recrutement estival XXL à haut risque, les Lakers savaient qu’ils seraient épiés durent les premières semaines de la saison. Au vu de la piteuse forme de Russell Westbrook, qui s’est encore poursuivie ce samedi, ils pourraient rapidement être encouragés à en tirer un bilan négatif. Mais là n’est pas le seul constat qui rend les fans de la franchise amères en ce début d’exercice.

Plus dommageable encore, les anciens Angelinos transférés pour récupérer le Brodie cartonnent du côté de Washington. Installé dans un nouveau rôle qui semble lui convenir à la perfection, Kyle Kuzma affiche par exemple un visage radieux ces dernières semaines. Il n’a d’ailleurs même pas attendu le lancement de la campagne régulière pour envoyer un missile en direction de L.A.

Publicité

Montrezl Harrell carbonise Vogel et les Lakers

La plus grosse résurrection chez les ex-Purple & Gold est toutefois à mettre à l’actif de Montrezl Harrell. Beaucoup plus utilisé par Wes Unseld Jr., que sous les ordres de Frank Vogel, le Sixième Homme de l’Année 2020 a de quoi se réjouir de son départ de Los Angeles. C’est ce qu’il a fait ces dernières heures, en adressant une critique à peine dissimulée au coach californien.



Publicité




Montrezl Harrell, à la question visant à savoir pourquoi il joue mieux cette année par rapport à la saison dernière : « Montrezl Harrell est sur le terrain, mon frère. C’est ça, la plus grosse différence. »

Les stats appuient le discours de Harrell, puisqu’avec 30.4 minutes de jeu par match – contre 22.9 l’an dernier, il dispose de bien plus de temps pour trouver son rythme, et avoir un impact dans les rencontres.

Cela s’en ressent dans ses moyennes (18.0 points, 9.7 rebonds, 1.9 passe), dignes de celles qu’il présentait lors de sa dernière année couronnée de succès aux Clippers. C’est donc bien lui qui se place comme le principal relai de Bradley Beal en attaque, et qui est à créditer pour plusieurs victoires remportées par D.C. cette saison. Comme quoi, son précédent coup de gueule au sujet de son utilisation aux Lakers s’avérait tout à fait légitime !

Publicité

En pleine résurgence sous le maillot des Wizards, Montrezl Harrell n’allait pas se priver de tancer les Lakers. Après tout, c’est aussi ce franc-parler caractéristique qui fait son charme !

En direct : toute l'actu NBA