Publicité

NBA – « Ce n’est pas de LeBron dont ils ont besoin, c’est de Jésus lui-même ! »

La superstar NBA des Los Angeles Lakers, LeBron James, effrayée devant « le joueur le plus terrifiant de la ligue »
Harry How

Privés de LeBron James depuis maintenant 5 matchs, les Lakers ne parviennent pas à maintenir un bilan ne serait-ce qu’équilibré sans lui. Pourtant, pour un consultant, la présence du King n’aurait rien changé à leur dernière débâcle historique !

Publicité

Ses fans, qui ont dû attendre quatre longs mois pour le revoir sur les terrains, ont de quoi être déçus. Non pas par son rendement, toujours aussi impressionnant pour son âge lorsqu’il figure dans le cinq des Lakers, mais bien pour sa fragilité physique. Absent sur 7 des 13 matchs disputés par les Lakers depuis le début de saison, LeBron James voit le poids des années se ressentir sur sa santé, plutôt que sur ses performances.

Dans un premier temps touché à la cheville, le King doit désormais surmonter un problème aux abdominaux. Source d’inquiétude, ce dernier ne devrait finalement pas le tenir éloigné des parquets trop longtemps. Une bonne nouvelle qui ne parvient toutefois pas à reléguer au second plan le niveau de jeu de son équipe, qui a atteint de nouveaux sommets de médiocrité ce vendredi.

Publicité

LeBron n’aurait pas suffi aux Lakers pour Perkins

Opposés aux Timberwolves dans leur antre du Staples Center, les hommes de Frank Vogel ont livré une prestation exécrable, symbolisée par un troisième quart-temps historiquement médiocre. Forcément, les fans de la franchise tentent de se rassurer, en se disant qu’une telle défaillance n’aurait pas eu lieu avec un LBJ apte à jouer. Kendrick Perkins, lui, voit les choses autrement, et de façon bien plus péjorative pour les Angelinos !



Ce n’est pas de Bron dont les Lakers avaient besoin ce soir, c’est de Jesus Christ lui-même ! Continuez…

Publicité




Un moyen pour Perk de pointer du doigt l’attitude générale des Lakers, que LeBron n’aurait à lui seul pas pu corriger. Selon lui, seul un miracle aurait permis à L.A. de ressortir vainqueur de ce match, tant les ingrédients mis par Anthony Davis et ses coéquipiers n’étaient pas dignes du haut niveau. Le big man star en a lui-même bien conscience, puisqu’il a fait passer un gros coup de gueule après la rencontre.

Malgré cette punchline de l’ancien pivot, le retour de James doit être fortement attendu dans la Cité des Anges, aussi bien dans le vestiaire des Purple & Gold qu’auprès des supporters. Après tout, même s’il n’a plus forcément le physique pour prendre un match à son compte pendant une quarantaine de minutes, le natif d’Akron n’en reste pas moins un modèle de compétitivité. Un atout dont aurait bien besoin son coach à l’heure actuelle !

Publicité

Les Lakers ne sont pas beau à voir en ce moment, au point même que LeBron James ne suffirait pas pour redresser la barre selon Kendrick Perkins. L’analyste n’a décidément pas perdu son sens de la formule !

En direct : toute l'actu NBA