Publicité

NBA – Un multiple All-Star brutalise Frank Vogel !

L’entraineur NBA des Los Angeles Lakers Frank Vogel en discussion avec ses deux stars, LeBron James et Anthony Davis
Mark J. Terrill

À la tête de l’un des effectifs les plus fournis de la ligue, Frank Vogel ne présente pas les résultats escomptés en ce début de saison. Un constat qui a poussé une ancienne star NBA à fustiger les choix tactiques du technicien des Lakers !

Publicité

Coacher un gros marché permet bien évidemment d’ajouter une prestigieuse ligne sur son CV. Cela implique néanmoins le fait de voir son travail constamment scruté, et de subir une pression incessante. Depuis son arrivée aux Lakers, en 2019, Frank Vogel a véritablement pu le vérifier. Plus que jamais observé cette saison, compte tenu du recrutement ambitieux de ses supérieurs cet été, l’entraîneur angelino ne répond pour l’instant pas aux attentes.

Certes privée de nombreux éléments depuis le début de saison, son équipe parvient tout juste à se maintenir dans le positif (8-7). Elle reste qui plus est sur deux humiliations consécutives à domicile, dont la dernière en date a particulièrement agacé les stars du roster. Forcément, à défaut de vouloir s’en prendre aux têtes d’affiche du vestiaire de L.A., certains fans se mettent déjà à réclamer la tête du technicien.

Publicité

Gilbert Arenas incisif à l’encontre de Frank Vogel

Les simples observateurs lambdas ne sont d’ailleurs pas les seuls à s’interroger sur le schéma tactique adopté par Vogel. Dans le dernier épisode de son podcast No Chill, Gilbert Arenas s’en est ainsi pris violemment à l’ancien coach des Pacers. L’Agent Zero ne critique pas forcément les rotations mises en place par le coaching staff, mais plutôt son utilisation de certains joueurs !



Quand vous regardez cet effectif à l’heure actuelle, vous vous dites, « Mais qu’est-ce qu’il fout ? » (…) Comment est-ce possible qu’il n’arrive pas à utiliser un joueur ? Ce n’est pas censé être ton job, en tant que coach, d’être flexible ? (…) Et c’est pour ça que certains entraineurs ne sont tout simplement pas bons. Parce qu’ils ne comprennent pas ce qu’est le talent, comment s’en servir dans le jeu, comment l’utiliser !

Publicité




Sans le nommer, Arenas soulève bien évidemment le dossier Russell Westbrook, source de nombreuses tensions au sein de la Lakers Nation. Pour Hibachi, le MVP 2017 ne serait pas celui sur qui rejeter la faute. En revanche, il fait de Vogel le principal coupable de cette situation, lui qui ne saurait pas tirer la quintessence de son groupe pourtant qualitatif selon le triple All-Star.

Les joueurs qui jouent restent de très bons joueurs par rapport à ceux des autres équipes. Et malgré ça, il ne sait toujours pas comment faire jouer Westbrook de la bonne façon. Il ne l’utilise toujours pas de la façon dont il devrait être utilisé. À quoi a servi le training camp, alors ? Qu’est-ce que t’as fait pendant le training camp ? (…) C’est ce qu’un entraineur est supposé faire !

Publicité

Pour Gilbert Arenas, les principes arrêtés de Frank Vogel l’empêcheraient de bien intégrer Russell Westbrook dans le jeu des Lakers. Le Brodie peut au moins se réjouir de bénéficier d’un soutien de taille !

En direct : toute l'actu NBA