Publicité

NBA – Grosse honte pour Anthony Davis via Dwight Howard

Anthony Davis et Dwight Howard s'embrouillent
(DR)

S’il affiche un niveau supérieur à celui de la saison dernière, Anthony Davis n’est pas exempt de tout reproche. L’un d’eux, épinglé par un site spécialiste de statistiques, fait d’ailleurs particulièrement mal à AD…

Publicité

Lorsqu’il a débarqué chez les Lakers en 2019, Anthony Davis était programmé pour devenir le leader incontestable de la franchise, et LeBron James lui-même avait annoncé laisser les clés du camion. Dans les faits, en revanche, les choses se sont passées un peu différemment. Plus de deux ans après, le King est toujours le chef de l’équipe, sur le terrain comme en dehors, et AD traverse une drôle de période.

Etincelant lors de la saison du titre, notamment dans la bulle, Unibrow n’a pas su maintenir une telle production l’an passé et lors de l’exercice actuel. Une régression puis stagnation fâcheuse pour un joueur qui demeure certes excellent, mais qui manque de constance au plus haut niveau pour être le leader d’une équipe comme les Lakers – ce qui était pourtant le plan.

Publicité

La stat qui fait mal à Anthony Davis… via Dwight Howard

L’une des difficultés les plus marquantes pour l’ancien des Pelicans se trouve au niveau de la ligne à 3 points. Depuis la saison 2017-2018, la régression est permanente pour le big man : 34%, puis 33.1% en 2018-2019, puis 33% l’année suivante, puis 26% la saison dernière, et… 17.6% pour l’instant en 2021-2022. Un chiffre abyssal, mis en lumière par Statmuse :



Anthony Davis shoote à 17.6% à 3 points cette saison.

Dwight Howard a inscrit autant de tirs à 3 points qu’AD sur leurs 10 derniers matchs (3).

Publicité




L’une des forces de Davis, c’est ce côté multi-dimensionnel qui lui permet à la fois de dominer au poste bas et de sanctionner à mi-distance et au large. Cette facette du jeu de Unibrow souffre massivement depuis de longs mois, à tel point que le problème devient pesant et joue sur le jugement global des prestations d’AD. Or, dans une période si compliquée, les Lakers auraient bien besoin de leur intérieur au top…

La saison est encore longue, et les exemples de joueurs ayant des difficultés à shooter de loin pour commencer une campagne ne manquent pas, à l’image de Luka Doncic l’an passé ou, plus récemment, de Damian Lillard. Le fait que la tendance à la baisse s’étale sur 4 ans est cependant un motif d’inquiétude qui ne peut plus être ignoré à Los Angeles.

Publicité

Anthony Davis aussi efficace à trois points que Dwight Howard ? L’heure est venue de tirer la sonnette d’alarme pour AD, qui ne peut que se sentir honteux face à cette statistique. A lui de réussir à régler la mire et à surmonter la galère… comme un vrai leader.

En direct : toute l'actu NBA