Publicité

NBA – Shaq clashe des superstars : « Et ils veulent du respect ?! »

shaquille o'neal mvp 2000
FairGame (DR)

Shaquille O’Neal est un fervent défenseur de la NBA des années 80′ et 90′, il le rappelle régulièrement. Le pivot le plus dominant de l’histoire vient par exemple de lâcher un beau tâcle aux superstars actuelles, qui ont un peu trop la bougeotte à son goût.

Publicité

Shaquille O’Neal fait partie de la longue liste des légendes nostalgiques de la NBA des années 80′ et 90′, de cette ligue où il était acceptable de se battre sur le terrain et de se servir des coups comme d’une méthode de dissuasion. Lui, comme tant d’autres, regrette le caractère des joueurs actuels, qui sont bien moins véhéments sur le parquet, si ce n’est envers les arbitres.

Il faut dire que le Diesel a basé sa légende sur son physique surpuissant, sur une domination dans la raquette faite à coups d’épaule. Il n’hésite d’ailleurs pas à se plaindre dans son émission Inside The NBA quand il voit des intérieurs s’appuyer sur leur toucher plus que sur leur force, même s’il commence à s’attendrir avec le temps en faisant de beaux compliments à ses chouchous. Il a par exemple un nouveau joueur préféré en ce moment.

Publicité

Shaquille O’Neal dégouté par les superteams

Mais ce qui agace le plus le légendaire intérieur en ce moment, c’est la création de superteams aux quatre coins de la ligue. Brooklyn, Los Angeles, Chicago… Les exemples sont bien trop nombreux à son goût, et il l’a fait savoir dans une interview accordée récemment au site Fansided. Comme il l’avoue ouvertement, il a énormément de mal à respecter les joueurs qui choisissent la facilité.



Les joueurs deviennent vraiment fainéants et trop gentils. Ils veulent du respect de la part de joueurs comme moi et Robert Horry ?! Croyez-moi, si j’avais su à l’époque que c’était acceptable de rejoindre d’autres superstars après le sweep reçu contre Houston lors des Finales 94′, je serais parti jouer avec Hakeem Olajuwon et Rob Horry.

Publicité




J’aurais aussi pu rejoindre les Bulls dès qu’ils nous battaient. J’aurais pu jouer à San Antonio avec Tim Duncan et David Robinson. J’avais toutes ces possibilités pour gagner facilement mon premier titre. Mais non, ça ne me convenait pas. J’ai pris mes corrections, j’ai soigné mes plaies, et j’ai eu envie de battre tous ces gars sur le terrain. Au final c’est ce que j’ai fait.

Shaquille O’Neal ne comprend pas réellement la mentalité des joueurs actuels, qui n’hésitent plus à passer d’équipe en équipe pour atteindre le graal. Difficile de ne pas penser à Kevin Durant et LeBron James face à ces critiques, et à tant de vétérans qui acceptent de faibles contrats pour enfin toucher une bague. Mais en fait, le Diesel n’exprime-t-il pas une forme de jalousie ? N’aurait-il pas aimé maitriser sa carrière de A à Z comme les joueurs contemporains ?

Publicité

Shaquille O’Neal a toujours refusé de rejoindre d’autres superstars lorsqu’il était au sommet de son art, malgré ses nombreux échecs en début de carrière, et il aurait aimé que cette mentalité reste. Malheureusement les grands joueurs sont jugés à leurs bagues, et certains en veulent absolument une.

Déclarations NBA 24/24 Shaquille O'Neal

En direct : toute l'actu NBA