NBA – LeBron James prêt à dégoupiller ? Les signaux qui ne trompent pas

La superstar NBA des Los Angeles Lakers, LeBron James, ne laissait pas le choix à ses coachs concernant une donnée bien précise
NBA (DR)

Encore humiliés par une équipe de Denver nettement supérieure la nuit dernière (133-96), les Lakers sont en train de toucher le fond. Une situation qui commence à peser sur LeBron James, qui pourrait vite enfiler son costume de « LeGM » pour apporter des changements à cette équipe…

Publicité

Rien ne va plus à Los Angeles. En bilan négatif, les coéquipiers de Russell Westbrook enchainent les revers, au point de rendre toutes leurs déclarations presque caricaturales. Après que Frank Vogel ait assuré à la presse que ses hommes avaient effectué un entrainement spécifique axé sur la défense, les Angelinos ont rendu 133 points (!) face à des Nuggets qui se sont amusés.

Englués dans le ventre mou à l’Ouest, et alors que 24 des 39 derniers matchs des Lakers seront face à des équipes au bilan positif, les pourpres et ors ne progressent pas : pire, ils semblent régresser en termes de cohésion d’équipe, d’effort, de défense (top 5 des pires défenses de la ligue sur le dernier mois), et d’identité collective. Un fiasco qu’un certain LeBron James pourrait bien vite prendre en mains…

Publicité

LeBron James laisse paraitre un gros agacement, changements à venir ?

Car pour le King, la situation est tout simplement catastrophique. Alors qu’à son âge avancé, la saison régulière doit lui permettre de se reposer, il est obligé de mettre l’équipe sur ses épaules et de maintenir un niveau très élevé chaque soir. Ses 36.9 minutes de moyenne par match sont d’ailleurs un record pour lui depuis… plus de 5 ans et l’époque Cleveland !



Par la force des choses, LeBron doit donc tirer sur la corde à plus de 37 ans, ce qui est tout sauf raisonnable. Le natif d’Akron donne aussi souvent l’impression d’être le seul ou presque à surnager, et s’il a souvent protégé les siens face à la presse en maintenant sa confiance à tout le monde, la donne a changé lors du fiasco face à Denver. Tête basse et agacement visible durant toute la soirée, le Chosen One ne s’est pas présenté devant les médias après la déroute.

Publicité

LeBron James n’a pas parlé à la presse ce soir, ce qui n’arrive que rarement.

Message envoyé ? Signe d’un agacement qui ne cesse de croitre ? On peut le penser, et il parait désormais obligatoire (et urgent) de voir les Lakers s’activer sur le marché, au risque de se diriger vers une nouvelle saison manquée, avec, au mieux, une élimination précoce en playoffs. Ce scénario est à peine envisageable pour James, qui « chasse le fantôme » de Michael Jordan, d’après ses propres termes, et qui est en quête de son 5ème titre pour égaler un certain Kobe Bryant.

Pour éviter une fin de carrière en pente douce marquée par plusieurs échecs d’ampleur successifs, nul doute que LeBron va s’activer et avoir de sérieuses conversations avec le GM Rob Pelinka. Car devant une équipe aussi fade, insipide et décevante, le temps presse dans la cité des anges.

Publicité

Cette fois, LeBron James pourrait bien en avoir assez vu, et les prochaines semaines devraient accoucher de trades dans la cité des anges. Il en va du sauvetage, périlleux, de cette saison bien poussive des Lakers…

LeBron James Los Angeles Lakers NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA