NBA – « Shaq et Kobe me haïssaient, ils étaient si jaloux »

Les légendes NBA des Los Angeles Lakers, Kobe Bryant et Shaquille O'Neal
NBA (DR)

Leaders de l’une des rares équipes de l’histoire à avoir su signer un three-peat, Shaquille O’Neal et Kobe Bryant ne se montraient pas moins tyranniques pour autant. Une légende de la ligue affirme d’ailleurs avoir rapidement été prise en grippe par les deux icônes de la franchise !

Publicité

La relation si particulière qui les unissait ne connaitra sans doute jamais d’équivalents à l’avenir. Coéquipiers, ami fraternels, ennemis n°1 : Shaquille O’Neal et Kobe Bryant ont affiché tous ces liens durant leur carrière, parfois même simultanément. Leurs égos surdimensionnés, qu’ils ont longtemps tenté de faire cohabiter aux Lakers, ont finalement eu raison de leur partenariat.

La légende détestée par Kobe et Shaq

Tous deux destinés à contrôler tôt ou tard la franchise angelino, les deux hommes ont eu un mal fou à se partager la lumière des projecteurs. Alors, lorsqu’une recrue comme Dennis Rodman est venue les reléguer dans l’ombre l’espace de quelques semaines, en 1999, la mayonnaise n’a logiquement pas pris. Interrogé sur son passage à L.A. dans une récente prise de parole, The Worm a expliqué ne pas avoir été très bien reçu par Shaq et Kobe !

Publicité



J’ai commencé à jouer avec Kobe et Shaq, et les gens venaient au Staples Center pour moi, parce qu’ils ne m’avaient pas vu depuis six mois. Donc Kobe et Shaq étaient carrément jaloux. Les gens se préoccupaient tellement de moi quand je débarquais aux matchs, quand j’entrais en jeu, quand je faisais la fête, tout ça. Ils me haïssaient dans cette foutue équipe, pour être honnête avec vous !

Publicité

Recruté par L.A. à quelques jours du début de saison 1998-99, Rodman ne s’y est attardé que très peu de temps. Signé le 23 février, il a en effet été invité à faire ses valises dès le 16 avril. Le temps pour lui de disputer 23 matchs — dont 11 en tant que titulaire — et notamment d’amener sa pierre à l’édifice au rebond (11.2 par match). Son rayonnement s’est néanmoins révélé trop important pour les deux stars de la franchise, qui ont finalement eu raison de son expérience sur place !

Publicité

Complément parfait de Michael Jordan et Scottie Pippen aux Bulls, Dennis Rodman n’a paradoxalement jamais pu trouver sa place aux côtés de Shaquille O’Neal et Kobe Bryant aux Lakers. Son côté phénomène de foire ne passait visiblement pas à Los Angeles !

En direct : toute l'actu NBA