NBA – Contradictions et cafouillages chez les Lakers !

La superstar NBA des Los Angeles Lakers, LeBron James, s'est adressé à Russell Westbrook après sa nouvelle soirée galère au tir face aux Sacramento Kings
NBA (DR)

La saison des Lakers tourne au cauchemar, et cela a également des conséquences en dehors du terrain. Désormais, il semblerait que le coach Frank Vogel et l’organigramme californien ne soient plus du tout sur la même longueur d’onde. De quoi pousser un GM concurrent à prendre la défense du coach !

Publicité

Vous vous souvenez de lorsque Frank Vogel voulait insister davantage sur un line-up avec Anthony Davis et LeBron James dans la raquette ? Utiliser le King au poste 5 avait fait ses preuves récemment, mais tous ne sont pas d’accord avec ça. Conseiller pour les Pourpres et Ors, Kurt Rambis a voulu remettre les pendules à l’heure lors du dernier meeting du staff des entraîneurs de la franchise. Selon lui, il faut revenir à une tactique plus traditionnelle :

Kurt Rambis a participé à la réunion pré-match des coachs pour la première fois de la saison, lundi. Il a milité pour des formations moins small ball, incluant Dwight Howard et DeAndre Jordan.

Publicité

Frank Vogel fragilisé dans ses décisions par les Lakers ?

On pourrait ajouter que ce n’est pas bien étonnant, de la part d’un ancien intérieur. Néanmoins, c’est aussi une figure historique de LA et le voir contredire Vogel est forcément un très mauvais signe pour le tacticien. Ce dernier est plus que jamais en danger, avec les résultats médiocres de son équipe (22-22, 8ᵉ à l’Ouest) et l’intégration ratée de Russell Westbrook. Dans ce genre de situations, c’est souvent le coach qui est le premier fusible à sauter…



D’ailleurs, les dernières révélations à son sujet vont dans ce sens, puisqu’on sait désormais qu’il est concrètement évalué en day-to-day par le front office. Fait intéressant, ce traitement ne passe pas du tout auprès de la concurrence, qui se tient derrière Vogel. Ryan McDonough, GM des Suns a notamment lâché une longue diatribe sur Twitter, flinguant les Angelinos pour leur attitude vis-à-vis de l’entraîneur bagué en 2020 :

Publicité

Si les Lakers veulent virer Frank Vogel, ils devraient virer Frank Vogel. Les entraîneurs en chef de la NBA sont bien payés, le compromis étant que la « longévité » ne fait généralement pas partie de l’accord. Mais ce que les Lakers ne devraient absolument pas faire, c’est de dire que Vogel entraîne « au jour le jour » ou qu’il n’y a « pas de plans actuels » pour le remplacer. Ce n’est pas juste pour Frank, qui a remporté un titre avec les Lakers il y a à peine 15 mois et est l’un des gars les plus respectés de la NBA. Agir de la sorte sape son autorité tout en nuisant à la réputation de la franchise.

Publicité

Si même un dirigeant des Suns se met à défendre Frank Vogel, c’est que les Lakers font vraiment tout à l’envers. Ils ne sont cependant pas connus pour s’arrêter en si beau chemin, et le tacticien est plus que jamais sur la sellette… reste à savoir si un tel move sauverait la saison des Lakers.

En direct : toute l'actu NBA