NBA – La stat délirante et all-time de Joel Embiid, en mode Wilt Chamberlain

NBA Joel Embiid en feu en janvier
NBA (DR) / Bleacher Report (DR)

Joel Embiid est sur une autre planète cette saison, enchaînant les prestations monstres soir après soir. C’est d’autant plus le cas depuis le Nouvel An, puisqu’il affiche une statistique inhumaine sur le mois de janvier ! Voilà qui nous rappelle immédiatement un certain Wilt Chamberlain, coutumier du fait.

Publicité

S’il a eu pas mal de problèmes en début de saison, notamment car il avait contracté la covid-19, Joel Embiid est débarrassé de tous ses pépins physiques à présent. Cela se voit d’ailleurs dans ses stats, le pivot des Sixers marchant sur ses adversaires avec une violence rare (28.4 points, 10.6 rebonds et 4.2 passes par match) ! En point d’orgue, ses 52 unités face au Magic ou encore sa nouvelle sortie de mammouth dans la défaite contre les Clippers (48 points à 15/25, 13 prises et 6 offrandes).

Des chiffres assez ahurissants donc, mais ce n’est pourtant pas le plus fou en ce qui concerne le Camerounais. Ce dernier a en effet passé plusieurs vitesses depuis le 1er janvier, au point qu’il n’a achevé qu’une seule rencontre en dessous des 30 points marqués. Plus encore, c’est la vitesse à laquelle il lâche une telle production qui laisse bouche bée. Comme le révèle StatMuse, Jojo fait ça en très peu de temps… au point qu’il inscrit plus de points qu’il ne passe de temps sur les parquets !

Publicité

Embiid score plus qu’il ne joue de minutes en janvier

Joel Embiid en 2022 : 31.6 minutes par match pour 33.4 points de moyenne. Vous avez bien lu, Joel marque plus de points par rencontre qu’il ne joue de minutes sur le mois de janvier.



Là, c’est quand même un sacré délire que nous propose The Process. Pour vous donner une idée de la difficulté de cet exercice, sachez qu’aucun joueur de l’ère moderne n’a su finir une saison complète avec une moyenne de points plus élevée que celle des minutes jouées. Ni Michael Jordan, ni James Harden ou encore Giannis Antetokounmpo qui ne sont pas passés loin… Dans l’histoire, une seule légende y est en fait parvenue : Wilt Chamberlain durant la saison 1961-62 (50.4 points par match pour 48.5 minutes disputées !).

Publicité

Bien évidemment, Embiid ne fait cela que sur un mois pour le moment, mais cela reste déjà une énorme performance en soi. La bataille pour le MVP fait désormais rage, et lui veut cette fois rafler la mise après avoir terminé deuxième l’an passé, derrière Nikola Jokic. Si Philly (26-19, 6ᵉ à l’Est) peut remonter au classement et terminer au moins dans le Top 4, cela peut être possible. Surtout dans la mesure où il poursuit sa série folle :

Publicité

Bonne chance pour stopper Joel Embiid, qui est parti pour tutoyer des sommets rarement atteints cette saison. De bon augure pour les Sixers, qui doivent profiter du niveau de jeu fou de leur pivot pour se rapprocher de la concurrence, en vue des playoffs.

En direct : toute l'actu NBA