NBA – Ja Morant, le recrutement le plus fou de l’histoire

NBA Ja Morant signe le game-winner face aux Suns
NBA / Youtube

Contrairement à d’autres superstars, Ja Morant n’a pas eu une chemin tout tracé vers la NBA. Totalement inconnu au lycée, il a eu énormément de mal à se faire remarquer auprès des scouts NCAA, et s’il a réussi à être recruté par Murray State, c’est simplement grâce… à un paquet de chips !

Publicité

Si la NBA est si belle, c’est parce que des joueurs de tous les horizons se côtoient avec un but ultime, décrocher un titre. D’abord, il y a ceux qui sont connus depuis leur plus jeune âge, comme LeBron James, Zion Williamson ou Luka Doncic, qui étaient des adolescents stars avant de devenir des All-Stars et les leaders d’une franchise NBA. Il y a aussi des « fils de », qui sont plongés dans l’environnement NBA depuis leur naissance.

Par exemple, il est fort probable que les nombreuses heures passées par Stephen Curry avec son père Dell dans sa jeunesse aient eu un rôle dans son développement, notamment au niveau de son tir. Mais pour certains joueurs, la route jusqu’à la ligue a été bien plus longue et épineuse, en raison du manque d’attention des scouts à leur égard.

Publicité

Ja Morant recruté en NCAA grâce… à un paquet de chips !

Damian Lillard a par exemple du passer par Weber State pour découvrir le niveau NCAA, ce qui est forcément moins glamour que UCLA ou Duke. De même, Ja Morant a porté les couleurs de Murray State, et ce grâce à un énorme coup de chance… En effet, alors que personne ne s’intéressait à lui au lycée, il a été repéré dans un gymnase annexe par un obersvateur à la recherche de chips… Yahoo! Sports raconte :



James Kane, assistant à Murray State, a conduit 7 heures pour se rendre au lycée de Spartanburg en Caroline du Nord pendant la période de recrutement universitaire, pour observer un joueur qu’il suivait depuis longtemps : Tevin Brown, aujourd’hui à Alabama. En arrivant, Kane avait faim, il a donc du se rendre dans le gymnase secondaire pour s’acheter un paquet de chips. Il a entendu des ballons rebondir, et son instinct l’a poussé à aller voir d’où provenait le bruit.

Publicité

Il a vu Ja Morant en plein 3 contre 3, et Kane a été surpris par sa dextérité. Après le match, Morant a pris le ballon pour mettre quelques gros dunks, et la fascination de l’assistant n’a fait que grandir. Il s’est approché d’un entraineur en demandant qui c’était, et on lui a répondu que le meneur n’était là que pour compléter les équipes de cette détection. Il a pris le numéro de son père, est revenu le lendemain pour voir Ja marquer 30 points en 5 contre 5 .

Ja Morant était si peu considéré lors de ses années lycée qu’il n’était même pas sur le terrain principal lors des détections devant les scouts NCAA… Si James Kane n’était pas arrivé affamé en Caroline du Nord, il ne serait peut-être jamais tombé sur l’actuel meneur des Grizzlies, et ce dernier ne serait peut-être pas en NBA. Comme quoi, le destin est parfois surprenant.

Publicité

Ja Morant peut donc remercier un paquet de chips pour sa formidable carrière et son explosion en NBA. Sans la gourmandise de l’assistant de Murray State, il n’avait peut-être jamais quitté la Caroline du Nord après ses années lycée.

Ja Morant Memphis Grizzlies NBA 24/24 NCAA

Toute l'actu NBA