NBA – LeBron vire un Laker de son siège puis lui met un gros vent !

LeBron vire un Laker de son siège puis lui met un gros vent !
Rawel Visual / Jonathan Mijares

Présent pour le dernier match à domicile des Lakers, LeBron James s’est tranquillement installé sur le banc de son équipe pour l’occasion. Dommage pour l’un de ses coéquipiers, qui a dû faire de la place… avant de se prendre un énorme vent. Décidément, aucun respect pour le King, ou possible tension.

Publicité

Alors que les Lakers ont encore un match à disputer dans cette saison régulière, ce dernier aura lieu sur la route. Plus de rencontres à jouer au Crypto.com, et ça ne devrait pas manquer aux fans vu les prestations des joueurs. Ces derniers ont au moins terminé sur une bonne avec une victoire contre le Thunder, malgré une grande performance du Français Jaylen Hoard.

LeBron James, blessé, était quand même là pour l’occasion. Pas question pour lui de rater ce spectacle, et on imagine qu’il a dû apprécier l’énergie déployée par quelques coéquipiers. Mais ce qui fait beaucoup parler, c’est surtout son arrivée dans la salle. Disons que quand le King arrive, il faut faire de la place.

Publicité

Comportement limite de LeBron avec un coéquipier ?

Si Kent Bazemore ne le savait pas déjà, il a dû l’apprendre à ses dépens. Au moment d’arriver au match, LeBron n’a pas eu besoin de demander pour que le vétéran lui laisse son siège. Dans la foulée, le King enchaîne les « bonjour » avec ses coéquipiers… sauf pour Bazemore, décidément.



Publicité

La séquence amuse évidemment, mais on en vient à se demander si LeBron a un problème avec l’ancien Warrior ? La façon de prendre la place, puis le vent dans la foulée : c’est un sale moment pour le Laker ici. On sait que l’ambiance n’était pas parfaite dans le vestiaire, et cette vidéo vient peut-être le confirmer un peu plus.

Heureusement, la fin est proche. Tout le monde va partir en vacances, et certains joueurs ne reviendront pas, comme Bazemore peut-être. Néanmoins, il n’était pas forcément isolé, contrairement à Russell Westbrook. Les dernières révélations sur le meneur sont inquiétantes, et confirment qu’un retour à l’automne prochain est loin d’être gagné.

Publicité

Besoin de la place ? LeBron James ne demande pas, il prend directement. Dommage pour Kent Bazemore, qui doit visiblement respecter une certaine hiérarchie sur le banc des Lakers. Mais le vent en prime, c’est peut-être trop.

LeBron James Los Angeles Lakers NBA 24/24 Vidéos, highlights

En direct : toute l'actu NBA