NBA – Steph Curry et les Warriors au coeur d’une honteuse conspiration ?

Steph Curry abattu sur le banc des Warriors
NBA (DR)

Sur le point de disputer le Game 3 à Memphis, Golden State s’est pris une violente accusation en plein figure. Un célèbre analyste a ainsi crié au scandale concernant Steph Curry & co… Il n’a pas non plus épargné la ligue, affirmant qu’elle était influencée par les réseaux sociaux.

Publicité

Pas de chance pour les Warriors, ils vont devoir faire sans Gary Payton II pendant plusieurs semaines. Ce dernier s’est en effet retrouvé à l’infirmerie après sa fracture du coude lors du Game 2 perdu contre les Grizzlies, ce qui les a fortement handicapé face à Ja Morant (47 points) et consorts. La faute qu’il avait subie contre Dillon Brooks avait d’ailleurs été tellement violente visuellement que Stephen Curry et Steve Kerr avaient explosé en conférence de presse, réclamant une sanction sévère.

Les Dubs ont d’ailleurs eu gain de cause après de la NBA, puisque celle-ci a rendu son verdict avec une suspension d’un match pour le fautif. Cependant, cette décision n’a pas été du goût de l’ensemble des observateurs, notamment auprès de Skip Bayless qui affirme depuis le début que ce n’était même pas une faute flagrante de niveau 1. Clairement frustré, il n’a pas hésité à crier au scandale sur Twitter, incriminant Adam Silver & co. :

Publicité

Skip Bayless furieux de la suspension de Dillon Brooks



La NBA me rend malade. Elle s’est effondrée sous la pression des médias sociaux pour « faire la bonne chose » et suspendre à tort Dillon Brooks. Elle veut aussi évidemment – elle en a BESOIN – que le bien-aimé Steph Curry aille loin en playoffs, pas une équipe qui monte comme celle de Memphis. Félicitations à la ligue, Twitter la possède et l’exploite.

Publicité

D’après l’analyste, la ligue aurait donc cédé à la demande populaire, tout en faisant en sorte de faciliter les choses au Chef et à ses coéquipiers car ils sont pratiquement le porte-étendard de celle-ci depuis des années, grâce à leur dynastie. Une accusation assez grave, même si on doute qu’elle soit réellement fondée. Bayless a beau ne pas vouloir le reconnaître, la faute de Brooks sur le fils du Hall of Famer était dangereuse et une sanction sévère était inévitable.

Par ailleurs, même si le wingman ne sera donc pas en tenue pour le Game 3 que Memphis disputera à domicile, rien ne garantit que la tâche sera aisée pour les hommes de la Baie. Les Ours l’ont montré en remportant le dernier match, ils sont chauds et vont se battre jusqu’au bout. En plus de ça, la perte de Payton II oblige pratiquement la bande à Kerr à réaliser un exploit. Autrement dit, toutes les conditions pour un succès facile sont loin d’être réunies.

Publicité

Skip Bayless n’a pas apprécié la décision de la NBA sur le cas Dillon Brooks, criant carrément à la conspiration. Pas sûr que beaucoup de monde soit d’accord avec lui, encore plus si les Grizzlies venaient à l’emporter cette nuit.

En direct : toute l'actu NBA