NBA – Au fond du trou, nouvelle rumeur accablante pour Rajon Rondo

NBA Rajon Rondo en galère
NBA (Youtube)

Présent à Cleveland depuis quelques mois, Rajon Rondo ne devrait pourtant pas y faire de vieux os. Les dernières infos ne sont en effet pas rassurantes… Même si une accusation au sein de la franchise paraît franchement injuste, dans le cas de l’ex-Bostonien.

Publicité

On ne peut pas dire que la saison 2021-22 ait été de tout repos pour Rajon Rondo. Le meneur vétéran l’avait démarré du côté des Lakers, mais il n’y est pas resté bien longtemps. Le temps de 18 petits matchs pour être exact, avant d’être échange aux Cavaliers qui venaient de perdre Ricky Rubio sur blessure. L’occasion pour lui de lâcher un gros tacle aux Pourpres et Ors… tout en clamant depuis qu’il était à sa place dans l’Ohio, la franchise ayant atteint le Play-In cette année.

Étant donné qu’il a maintenant 35 ans et que le projet collectif semble lui plaire, on imagine qu’il n’aurait pas trop de problèmes à rester un peu plus longtemps. Cependant, il semblerait que le front office local voit cela d’une tout autre manière, selon le journaliste Chris Fedor. En effet, comme le spécialiste de la franchise de Cleveland l’a affirmé récemment, il ne serait pas dans leurs plan de le conserver au-delà de l’été, à cause de quelques gros points noirs de son dossier :

Publicité

Aucune chance de prolongation pour Rajon Rondo ?

Même si les premières discussions ont porté sur la possibilité que Rondo soit un bon élément et que Darius Garland a récemment parlé du mentorat utile de Rondo, de multiples sources ont déclaré à cleveland.com que les chances de prolonger Rondo ont toujours été minces en raison de son âge, de son jeu irrégulier et de son manque de disponibilité.



C’est un fait, Rondo n’a pas énormément joué pour sa nouvelle écurie, gêné par des pépins physiques peu de temps après son arrivée. Résultat, il n’a pas vraiment pu soulager les titulaires sur les lignes arrières, à commencer par un Darius Garland élu All-Star cette saison. Or, la pépite a fini celle-ci sur les rotules, et les Cavs auraient pu espérer aller en playoffs s’il avait eu un peu plus de jus dans le sprint final. Du coup, certaines personnes au sein de l’organigramme tiennent le double champion pour responsable !

Publicité

Rondo était censé combler le vide sur le terrain et apporter une stabilité indispensable au banc. Mais il n’a participé qu’à 21 des 45 matchs possibles en raison d’une entorse de la cheville. Un membre de la franchise a souligné que le rétablissement plus lent que prévu de Rondo était une raison pour laquelle Darius Garland était physiquement et mentalement épuisé à la fin de la saison.

L’accusation est un peu injuste, puisqu’on doute sérieusement que RR ait fait exprès de revenir plus tard à la compétition. Ce n’est pas dans ses habitudes, d’autant plus s’il se sent bien au sein de son équipe, ce qui paraît être le cas actuellement. Pas sûr cependant que les dirigeants changent d’avis à son sujet, surtout après la sombre affaire qui le fait se retrouver devant la justice. Ça sent les adieux…

Publicité

À priori, Rajon Rondo va devoir se trouver une nouvelle franchise cet été. En revanche, difficile de comprendre l’argument des Cavs comme quoi il serait « responsable » de la fin de saison compliquée de Darius Garland, alors que lui-même était bloqué à l’infirmerie.

En direct : toute l'actu NBA