NBA – La stat dingue dans laquelle Russell Westbrook est d’une nullité absolue

Russell Westbrook brise enfin sa série All-Time, avec du jamais vu depuis presque 10 ans !
NBA (DR)

Russell Westbrook n’a été que l’ombre de lui-même chez les Lakers, et son avenir n’est pas assuré à Los Angeles. S’il a encore le talent pour faire de belles choses dans la ligue, ses lacunes dans certains domaines sont glaçantes. La preuve avec ce chiffre où le meneur est d’une nullité absolue.

Publicité

La première saison de Russell Westbrook chez les Lakers n’a pas été facile… De retour dans sa ville natale, tout le monde pensait que le meneur continuerait dans la lancée de son dernier exercice chez les Wizards, où il tournait une fois de plus en triple-double de moyenne. Ce n’est pas un hasard si les hommes de Frank Vogel ont été désignés comme les grands favoris par de nombreux observateurs l’été dernier.

Le problème, c’est qu’il n’a jamais su s’adapter à son rôle de 3ème option, et même en l’absence d’Anthony Davis, souvent blessé, Russ n’a pas réussi à évoluer avec un LeBron James qui a lui aussi besoin d’avoir le ballon dans les mains. Si on ajoute à cela de gros problèmes défensifs et des pertes de balle à répétition, on obtient des résultats collectifs médiocres et un avenir incertain.

Publicité

Russell Westbrook, pire tireur de la ligue !

Si les dirigeants pensent que l’incompatibilité entre Westbrook et le King vient en grande partie de Frank Vogel, raison pour laquelle il a été licencié, un élément très simple du jeu peut expliquer leur entente fragile sur le terrain. LeBron aime créer des décalages pour ses snipers, et Russell Westbrook est sans conteste l’un des pires tireurs à 3 points de NBA. Une statistique folle le prouve assez clairement.



Publicité

Pour ceux qui ne sont pas forcément à l’aise avec les statistiques, ce graphique permet de comparer la « qualité » des tirs pris par les joueurs, c’est à dire les tirs ouverts ou contestés, et leur capacité à les mettre. Et la position de Russell Westbrook en dit long sur ses problèmes d’adresse récurrents. Il est le plus à droite, ce qui signifie qu’il est le joueur le plus ouvert de la ligue, mais aussi le plus en bas, ce qui signifie qu’il ne convertit jamais ses opportunités.

Difficile d’exister dans ces conditions, surtout dans une ligue de plus en plus tournée vers le tir extérieur. S’il veut rebondir et effectuer une grande saison l’année prochaine, il ne fait aucun doute qu’il va devoir passer des heures à la salle pour développer sa mécanique et augmenter son adresse. Sans ça, l’échec pourrait se poursuivre sur plusieurs années.

Publicité

Russell Westbrook peut ne pas aimer son surnom, mais ce graphique sans équivoque donne raison à tous les détracteurs qui l’appellent « Westbrick ». Si les Lakers veulent retrouver les sommets, le meneur va devoir punir les défenses qui le laissent ouvert.

En direct : toute l'actu NBA